Le comportement et intentions des Européens en terme de voyage

Synthèse d’une étude Europ Assistance-IPSOS pour l’été 2013

0
Kundensegmente
Le comportement et intentions des Européens en terme de voyage

Europ Assistance a lancé ce printemps la treizième vague du baromètre Ipsos-Europ Assistance sur les vacances d’été des Européens. L’étude analyse les intentions et préoccupations des touristes potentiels dans 7 pays, tous importants pour le tourisme valaisan : la France,  le Royaume-Uni,  l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche et la Belgique. L’enquête a été réalisée entre le 11 février au le 23 mars 2013 auprès d’un échantillon de 4048 Européens, âgés de 18 ans et plus.

 

Les intentions de départ des Européens sont à nouveau à la baisse en 2013 (-4 points en moyenne) avec une baisse très nette par rapport au niveau de la fin des années 2000.

Selon les auteurs de l’enquête, « Les Européens ont désormais intégré que la crise économique qui sévit depuis 2008 est durable et qu’elle nécessite des arbitrages renouvelés, des sacrifices et de nouveaux comportements. Pour la première fois dans le baromètre, les intentions de départ uniques, c’est-à-dire la proportion des Européens qui partiront une seule fois en vacances d’été, fléchit. Signe que le problème n’est plus seulement de raccourcir ses séjours ou de réduire ses dépenses mais bien de renoncer à partir pour une partie croissante de la population européenne. » 

L’ampleur de la crise,  en Espagne et en Italie, se reflète  particulièrement dans les intentions de départ qui chutent encore fortement cette année. Même les Français sont, pour la première fois depuis le début de la crise économique, particulièrement affectés.  Du fait d’une situation économique et sociale moins tendue, les intentions de départ des Allemands et des Autrichiens semblent se stabiliser.

Le budget-vacances 2013 des Européens est stable

A l’instar de 2011 et 2012, même si leurs intentions de départ chutent, les Européens qui déclarent avoir l’intention de partir n’envisagent globalement pas de réduire leur budget vacances.

 

L’Europe reste la première destination estivale des Européens, mais leurs motivations restent identiques : des vacances à la mer et un besoin de repos et de soleil

81% des vacanciers Européens déclarent vouloir passer leurs vacances d’été en Europe. Le climat redevient le facteur essentiel dans le choix de la destination (pour 45% des Européens), et se place ainsi devant les risques d’attentats (40%) et le budget (39%). Raison pour laquelle, la France est cette année encore la première destination choisie par les Européens avec 18% des touristes européens, suivie de près par l’Italie (17% %) et l’Espagne (14%). La mer est, de loin, la destination principale des Européens avec environ deux tiers des intentions (stable depuis 2000). La montagne et la campagne par contre perdent continuellement en popularité depuis 2000 et arrivent uniquement à 14% des intentions (22% en 2000).

 

La majorité des Européens ont prioritairement envie de repos et de découverte. L’aspect social (famille, amis, etc.) reste un besoin important également. Notons ce paradoxe : deux Européens sur trois cherchent le soleil, le repos et la découverte sur des plages de la Méditerranée souvent bondées et peu propices au repos et à la découverte…

 

Internet et les réseaux sociaux sont plus que jamais utilisés pour la préparation des vacances

56% des Européens naviguent désormais sur le web pour effectuer leurs réservations (avions, trains, hôtels, hôtels-clubs…), un chiffre en progression constante depuis plusieurs années (28% en 2005, soit un score qui a doublé). Les Européens sont, par ailleurs, 20% à déclarer qu’ils consultent ou envisagent de consulter les réseaux sociaux pour faire le choix de leur destination.

 

Implications pour le Valais

Il est évident que les résultats d’un sondage à large échelle sur plusieurs pays ne peuvent pas être extrapolés tel quel pour le Valais. Il est fort probable que  les clients qui viennent dans les Alpes valaisannes ne se comportent pas forcement de la même manière que le client moyen de l’enquête Ipsos. Néanmoins il y a quelques observations intéressantes qui devraient trouver un certain intérêt parmi les acteurs touristiques du canton :

  • Une conjoncture avec des conséquences négatives pour la demande touristique: il ne faut pas s’attendre à une reprise de la demande de la zone européenne. La crise continue et fait baisser la demande touristique. Comme les budgets reste stable, il ne faut pas s’attendre à une croissance des dépenses des touristes européens en Valais (et en Suisse)
  • L’importance du soleil, du repos, de la découverte et du temps passé avec  la famille et les amis. Le Valais a tous les atouts nécessaires pour satisfaire les besoins de base d’une grande majorité des Européens. C’est vrai qu’il ne suffit pas de juste communiquer ces valeurs, il faut également avoir les produits qui les traduisent. Nos concurrent en Autriche semblent pour cet été mieux cibler ces valeurs que les régions touristiques en Suisse comme illustrent les quelques captures d’écrans suivantes. En Valais, par exemple, Crans-Montana Tourisme utilise une communication visuelle qui est en bonne adéquation avec les motivations de vacances des Européens. 
  • La prépondérance d’Internet pour la planification du voyage : Internet et, de plus en plus aussi, les réseaux sociaux deviennent des outils incontournables qu’il faut maîtriser dans le marketing touristique. Le projet de la commissaire européenne chargée des Nouvelles technologies, Neelie Kroes, qui entend présenter un paquet législatif en vue d'abolir les tarifs de "roaming" en Europe en 2014, va, en cas de succès, accentuer l’importance de l’Internet mobile. Un accès à Internet gratuit (via wifi) et de bonne qualité dans les stations valaisannes pour nos hôtes indigènes et étrangers semble dès lors devenir une urgence, si l’on veut satisfaire le client « always online ».

Sources :

Etude IPSOS : http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2013-05-30-ete-2013-ce-que-europeens-comptent-faire-leurs-vacances

Rapport PDF : http://www.ipsos.fr/sites/default/files/attachments/ea-ipsos-baro-2013_presentation_des_resultats.pdf

- See more at: http://www.tourobs.ch/fr-ch/analyses/analyses-thematiques/segments-de-client%C3%A8les.aspx?action=detail&id=5455#sthash.1QDkwUWx.dpuf

comments powered by Disqus