Comparaison de la météo entre mars 2014 et mars 2015

0
Meteorologie
Comparaison de la météo entre mars 2014 et mars 2015

St-Jean et St-Luc au fond. Photo : M. Doctor

tblx_mars.JPG

Explications du tableau

Ces valeurs (ensoleillement, précipitations et températures) indiquent  l’écart par rapport à la norme sur 30 ans (1981-2010). Le soleil a brillé par exemple 59 % de plus en mars 2015 que sur la moyenne 1981-2010 en Valais. Les 6 stations de référence pour le Valais sont : Zermatt, Viège, Montana, Sion, Grand-saint-Bernard et Aigle. Il s’agit d’une moyenne à pondération égale de ces 6 stations.

En hiver, il faut aussi tenir compte de l’enneigement moyen. Il se base sur  les stations du SLF Davos de Zermatt (1600  m), Montana (1600 m), Planachaux (1900 m) et  les Ruinettes (2200m). Il s’agit de  l’écart de l’épaisseur du manteau neigeux moyen par rapport à la norme sur plus de  30 ans.  Il s’agit d’une moyenne pour ces 4 stations pour le début,  le milieu et la fin du mois. Ce tableau montre que l’enneigement fut déficitaire de 28% mars 2015 en Valais.

Résultats en bref

En Valais, le soleil a brillé plus ou moins normalement en mars 2015 (très léger déficit de 3%). La période anticyclonique particulièrement stable du 5 au 20 mars avec un ensoleillement généreux a équilibré le début et surtout la fin du mois plutôt nuageuse. En revanche, le soleil a brillé souvent sans partage en mars 2014 (excédent de29%).

Les précipitations se sont également montrées très excédentaires en mars 2015 en Valais. En effet, l’excédent de précipitations s’est élevé à 53%, soit plus de 1.5 fois plus de pluie ou de neige que d’habitude, alors qu’il y a un an, on a relevé un déficit de 63%. Ceci s’explique par le fait que de fortes précipitations se sont concentrées sur les journées du 29 et 30 mars 2015. A Sion, il est tombé par exemple 43 mm sur ces deux jours uniquement, alors que la somme moyenne pluriannuelle 1981-2010 est de 42 mm. Il est donc tombé plus de précipitations sur ces 2 jours uniquement que sur l’ensemble d’un mois de mars normal. Si le mois de mars avait eu 28 jours (comme février) au lieu de 31, les précipitations auraient été déficitaires.

Côté températures, elles se sont avérées plus élevées  que normal  (excès thermique de 1.3°C). Mars 2015 fut néanmoins légèrement moins doux que mars 2014.

Enfin,  l’enneigement  s’est révélé plus faible qu’en mars 2014. En outre, il s’est même montré déficitaire par rapport à la moyenne pluriannuelle (-38%).  L’enneigement moins généreux déjà début mars, suivi de précipitations peu abondantes jusqu’au 29 mars et des températures supérieures à la normale expliquent cet enneigement plutôt déficitaire.  A noter que c’est surtout en station que l’enneigement fut déficitaire, alors que la neige  ne manquait pas sur les domaines skiables situés  au-dessus de 1800 à 2000m.

comments powered by Disqus