Une nouvelle saison s’annonce

Synthèse du 23 mars au 3 avril 2015

0
Tendances globales
Une nouvelle saison s’annonce

Le service marketing, ce challengeur qui fait sa mue

Travel Alberta (Canada) explore les possibilités d’Instagram en intégrant sur son compte du contenu généré par l'utilisateur lui-même, prenant ainsi le risque de voir son récit visuel officiel perturbé.L’office du tourisme d’Auxerre (F) se lance lui aussi sur Instagram et récompense chaque année les dix meilleurs ambassadeurs de la ville. Si c’est le cas, c’est parce que les applications mobiles comme Instagram influencent nos décisions d’achat. Avec 200 millions d’utilisateurs actifs par mois, Instagram est un excellent véhicule de communication pour toucher les jeunes. Dans cette course aux opportunités de commercialisation, le mail a cependant toujours sa place d’après l’agence marketing « Ryan Solutions ». Il suffit pour cela de respecter les conseils de Bobby Aguirre, spécialiste en e-marketing auprès d’Amadeus North America. Mais précisément en raison de la prolifération des médias autant que des produits, les promoteurs de marque doivent trouver de nouvelles façons de capter l’attention des consommateurs. Pour ce faire, il convient au préalable d’étudier le processus décisionnel par segments de clientèle et de sonder les attentes et les besoins clients à chaque étape du parcours décisionnel. De l’avis des experts de la firme Trendwatching, l’indétermination actuelle des comportements de consommation en fonction de variables sociodémographiques (âge, revenu, etc.) devrait passablement complexifier la tâche des gestionnaires en marketing. Analysant le processus de décision d’achat du consommateur, McKinsey & Company, conclut à la nécessité de modifier la structure organisationnelle des entreprises B2B dans le sens d’une meilleure collaboration entre le service marketing et celui des ventes, tout en réaffectant les ressources aux activités les plus susceptibles d'influencer les décisions. L’essai virtuel est-il de ces inventions qui pourraient influencer positivement le comportement d’achat ? On ne saurait trop quoi répondre. Mais il permet pour le moins de faire évoluer le comportement d’achat en fonction des attentes des consommateurs.

Le raz de marée Airbnb envahit de nouveaux marchés

La Neue Zürcher Zeitung et le Tagesanzeiger s’en sont tout récemment fait l’écho : Airbnb flirte avec un nouveau marché. Fort de son succès, le géant nord-américain a en effet créé une page dédiée aux voyageurs d’affaires (www.airbnb.com/business-travel) afin de leur faciliter la recherche et la réservation de logements dont le confort et les équipements se rapprochent de ceux auxquels ils sont habitués. Mais ce n’est pas tout. Grâce au partenariat conclu avec Concur, spécialiste des logiciels de gestion de notes de frais, ces nouveaux clients d’Airbnb peuvent également gérer plus facilement leurs notes de frais. Une facilité d’utilisation doublée d’un vrai confort de navigation qui fait en partie le succès d’Airbnb et dont les chaînes hôtelières devraient s’inspirer. D’après le rapport « Portrait of the U.S. Millennial Traveler », les hôteliers auraient aussi tout intérêt à offrir un accès wifi gratuit et illimité pour se différencier du concurrent Airbnb auprès des jeunes de 18 à 34 ans. En termes d’attentes, l’accès au wifi prime toutes les autres et peut expliquer pourquoi les logements Airbnb ne rencontrent pas une grande popularité auprès de ce segment de clientèle. Pas de quoi refroidir Airbnb dont les nouvelles visées expansionnistes inquiètent de grands noms de l’information du voyage tels que TripAdvisor et Yelp.

La ville post-carbone est avant tout un territoire d’étude

L’application de MétéoSuisse a changé de design et s’est étoffée de quelques  nouvelles fonctions. De plus, elle est désormais parfaitement optimisée pour Windows Phone. La nouvelle réjouira les fanatiques de météo qui dégainent leur téléphone mobile à la moindre occasion. Pour les militants de la cause écologique, il y a plus important : à quelques mois de la conférence « Paris Climat 2015 », fin mars 2015, le volume 5 du rapport dirigé par le climatologue Jean Jouzel, intitulé « Changement climatique et niveau de la mer : de la planète aux côtes françaises », énonce des mesures d’adaptation aux bénéfices immédiats et rappelle que la montée des eaux présentera d’importantes disparités régionales. Cette contribution permet de comprendre l’ampleur des impacts du changement climatique et pourrait servir de levier pour initier une réflexion sur les manières d’agir sur le métabolisme urbain pour enrayer cette évolution environnementale. La mise en place d’unesociété post-carbone passera par un travail de la ville sur elle-même. Si les penseurs de la transition énergétique ont longtemps privilégié les approches sectorielles de la prospective énergie / climat, aujourd’hui ils ne font plus l’économie de l’analyse du rôle des villes dans la consommation énergétique d’un territoire. Dès lors, dans un avenir proche, les chercheurs se pencheront sans doute encore un peu plus sur la question de la part de cette consommation urbaine qui revient au tourisme.

comments powered by Disqus