Comparaison de la météo entre les années 2011 à 2014

2014 : Plutôt peu ensoleillé et peu enneigé

0
Tendances globales
Comparaison de la météo entre les années 2011 à 2014

Résultats en bref

Avec une différence moyenne de température de 1.2°C, l’année 2014 s’est avérée nettement plus chaude que  2013. Elle s’est révélée par contre toute aussi chaude que 2011. 2011 et 2014 ont d’ailleurs beaucoup de points communs, notamment au niveau des températures. Ces deux années ex-aequo furent d’ailleurs les plus chaudes jamais relevées en Suisse depuis 150 ans. Le premier semestre ainsi que l’automne de ces deux années se sont révélés d’une douceur exceptionnelle. En outre, juillet s’est montré pourri pour les deux années. Décembre 2011 et spécialement décembre 2014 se sont tous deux avérés très doux. Les seuls mois qui ont nettement distingué 2011 de 2014 furent mai et août. Une chaleur record a ainsi caractérisé mai 2011, alors que mai 2014 fut un peu plus frais que d’habitude. Un temps maussade a prévalu en août 2014 alors que la canicule s’est installée en août 2011. En raison des températures annuelles très douces, il n’est pas étonnant que l’enneigement moyen fut inférieur à la norme aussi bien en 2011 qu’en 2014, contrairement à 2012 et à 2013.

En revanche, 2011 et 2014 se distinguent au niveau de l’ensoleillement et des précipitations. En 2011, des conditions météorologiques anticycloniques ont dominé. Elles ont amené un net excédent d’ensoleillement (+17.8%) et un déficit de précipitations important (-13.2%).  En revanche, des situations météorologiques plutôt  dépressionnaires ont prévalu en 2014. Il en a résulté un ensoleillement déficitaire (-5.4%) et des précipitations excédentaires (+2.4%). Ces conditions ont eu un impact sur l’enneigement en montagne. En ne tenant pas compte des mois de décembre (influençant les prochains hivers), l’enneigement s’est révélé 4 fois plus déficitaire en 2011 qu’en 2014. La neige fut donc nettement plus rare durant l’hiver 2010/11 que durant l’hiver 2013/14. Par exemple, entre fin  janvier  et mi-mars 2014, l’enneigement fut conforme à la normale, alors qu’il n’a atteint que la moitié de la normale pour la même période en 2011. En décembre par contre, d’abondantes chutes de neige ont blanchi les pistes en 2011 alors que la neige se faisait désirer en 2014. Pour cette raison, le taux d’enneigement s’est élevé à -21% pour tout 2014 et seulement -11% en 2011.

En 2014, on peut dire que globalement la météo fut globalement plutôt peu favorable aux activités touristiques  (ensoleillement et enneigement déficitaires et précipitations excédentaires). Par contre, 2013 a bénéficié d’un bon enneigement. Quant à l’ensoleillement de 2013, il fut certes déficitaire (-3.7%) mais de manière moins marquée que 2014. En outre, les précipitations ont avoisiné la  normale (+0.6%). Il faut encore relever qu’en 2013, c’est le printemps qui fut pourri au lieu de l’été en 2014. En effet, le soleil fut souvent au rendez-vous en mars et avril 2014, contrairement aux même mois de 2013. Enfin, la météo de l’automne 2013 s’est révélée assez clémente. Il est vrai qu’elle ne fut pas aussi exceptionnellement clémente que durant l’automne 2014. Enfin, on peut encore relever que la météo 2012 fut globalement favorable aux activités touristiques : enneigement nettement excédentaire (+62%) et excès d’ensoleillement (+6.6%).

comments powered by Disqus