Tourisme d'été 1 - Valais, Rhône-Alpes, Tyrol

Comparaison et tendances dans les offres estivales du Tyrol, de la région Rhône-Alpes et du Valais

0
Pratiques et activités
Tourisme d'été 1 - Valais, Rhône-Alpes, Tyrol

La région Rhône–Alpes et le Tyrol sont deux régions touristiques concurrentes importantes pour le Valais. Nous nous sommes donc intéressés à l’offre estivale 2013 en Autriche et en France voisine. Un tour d’horizon des sites web de 47 stations concurrentes a permis d’identifier quelques tendances intéressantes qui pourraient inspirer les acteurs du tourisme en Valais. D'une manière générale, les offres touristiques analysées montrent les caractéristiques suivantes: diversification et variété, suspense, aventure, détente.

Pour l’analyse, nous avons sélectionné les offres suivantes : les randonnées pédestres sans bagages, le tourisme pour tous, les cartes estivales forfaitaires, les manifestations sportives et culturelles, les forfaits famille, le tourisme doux.

Le tourisme pour tous

Au Tyrol et en Rhône-Alpes, la montagne devient de plus en plus accessible aux personnes handicapées. La région française propose 220 sites labellisés aux personnes ayant un ou plusieurs handicaps. Ils sont classés par département et par commune, ainsi que par type de handicap. Sur ces 220 sites, 126 concernent les hébergements : hôtels, gîtes, résidences de tourisme, campings. Le Tyrol fournit non seulement des hébergements pour personnes handicapées, mais également plus de 130 km de randonnées accessibles en chaise roulante. Le site Rolli-Wandertouren décrit en détail 24 itinéraires de 2 à 13 km. Il indique entre autre la difficulté, le type de chemin (goudronné, carrossable, en terre, etc.), les obstacles (racines, pont, largeur minimale, etc.), la praticabilité selon les conditions météo, à quel niveau d’handicap il est accessible (p.ex. paraplégiques sportifs sans aide ou tétraplégiques avec aide sportive) et les points d’accès.

Quant à l’offre valaisanne, il existe 50 km de sentiers pour personnes à mobilité réduite. Il s’agit notamment de sentiers le long des bisses. La demande est forte pour ce genre de sentier. Il n’y a toutefois pas de site réunissant l’ensemble des sentiers valaisans accessibles en situation de handicap, avec une description détaillée comparable au site du Tyrol. Le sentier le long du bisse de Vex, d’une longeur de 1.7 km, est d’ailleurs le premier du canton qui sera homologué cet automne par l'association Mobility International Suisse (MIS).

 

Les cartes d’hôte estivales

Afin d’augmenter l’attractivité des offres estivales, plusieurs destinations du Tyrol, de Haute-Savoie/Savoie et ainsi que du Valais ont préparé des cartes all-inclusive pour la plupart. Ces forfaits englobent plusieurs prestations forfaitaires comme les transports publics, les remontées mécaniques, des entrées dans les musées, les centres de loisirs et de SPA, ainsi que de multiples animations sportives et culturelles. Quant aux offres de type «carte d’hôtes», elles peuvent par exemple offrir la gratuité des transports publics et des rabais pour les attractions culturelles et sportives.

En Valais, il existe le Pass Liberté du Val d’Anniviers, le Passeport Citoyen / Saaspasse pour toute la vallée de Saas et la carte multi pass des Portes du Soleil (Suisse et France). Ces trois forfaits sont offerts par l’hébergeur ou disponibles à un prix dérisoire (1.50 CHF par jour). Certains forfaits sont également offerts aux personnes ne logeant pas dans un hébergement touristique. Ils ne sont toutefois valables que pour l’utilisation des transports publics et ne comprennent pas d’attractions culturelles ou sportives. Il s’agit du Pass Valais Central et de la Carte aventure. Cette dernière coûte toutefois 99 CHF pour 2 jours (par ex.) mais est valable dans le Haut-Valais, l’Oberland Bernois, la vallée d’Urseren (UR) et la Surselva (GR). Elle permet l’utilisation gratuite des transports publics de plaine et, entre autre, un rabais de 50% sur les remontées mécaniques.

Dans les Alpes françaises et surtout au Tyrol, l’éventail de ce genre de forfait semble toutefois être plus large qu’en Valais. On peut citer quelques exemples : Alpbachtal Seenland CardForfait Mont-Blanc MultipassCarte d'hôte ChamonixInnsbruck CardKitzbühel Golf Alpin CardMegève Pass et Packs été, Pitztal Leisure PassSilvretta all inclusive CardSerfaus-Fiss-Ladis Super Summer Card. En outre, quelques forfaits des régions concurrentes ne se limitent pas aux visiteurs séjournant dans un hébergement touristique mais s’adressent aussi aux touristes logeant chez des amis ou de la famille. La Carte d’hôte de la vallée de Chamonix offre par exemple la gratuité des transports dans la vallée ainsi qu’un rabais sur l’entrée à des centres publics sportifs ou culturels pour le prix modique de 2€ par personne et par semaine. Au Tyrol, la carte Zillertal Activcard permet la libre circulation avec les transports publics de la vallée et même un aller-retour par jour sur l’une des remontées mécaniques, ainsi que l’accès à de nombreuses attractions culturelles et sportives. La carte coûte 55€ pour 6 jours, par exemple. Comme à Chamonix, il ne faut pas forcément loger dans un hébergement touristique pour en disposer.

En Valais, ce genre de forfait est moins complet car il englobe uniquement les transports publics et n’inclut pas l’accès gratuit aux attractions culturelles et sportives.

Les manifestations sportives et culturelles

Cet été, les acteurs touristiques des Alpes françaises et autrichiennes proposent un grand nombre de forfaits (englobant souvent l'hébergement, les billets et les transferts) pour des événements sportifs. Parmi les manifestations les plus intéressantes, on peut citer: Schlick Marathon à StubaiFerrari Alpenclassic à Innsbruck, Sparkasse Marathon à BodenseeSilvretta Classic Rallye à MontafonPass'Portes du Soleil MTBJumping International de Megève Groupe Edmond de Rothschild CSI***1er EuroNordicwalk au VercorsRando cylotouristique pour les 100 ans du Tour de France au Grand-Bornand et beaucoup d’autres encore (à retrouver sous http://www.savoie-mont-blanc.comhttp://www.tirol.at).

Pour leur part, les amateurs d’art et de culture ne seront pas déçus par la diversité des offres des villes et des stations des montagnes tyroliennes et savoyardes. Les multiples festivals de musique, les concerts, les pièces de théâtre, les arts plastiques et les sciences témoignent de la richesse culturelle de ces deux régions (http://fr.tyrol.com/art-culturehttp://ete.france-montagnes.com/webzine/culture-patrimoine/la-culture-a-lassaut-des-cimes).

Différentes manifestations sportives et culturelles se déroulent également en Valais durant l’été. Depuis le mois d’avril, l'Association des villes valaisannes et du canton du Valais offre une plateforme bilingue en ligne «Culture Valais». Cette initiative innovante au niveau suisse a pour objectif la coordination de l'offre culturelle en Valais et le renforcement des synergies entre la culture et l'économie, en particulier dans le domaine du tourisme. L’agenda interactif permet de trouver des informations sur toutes les manifestations culturelles organisées dans le canton.

Nous avons sélectionné 3 nouveautés culturelles et artistiques qui animeront l’été valaisan. Du 5 au 9 août 2013, l’Association entre Mots et Notes organise à Saint Luc la première édition du Festival du Toûno. Son originalité est de lier la littérature et la musique sous différentes formes. Durant cinq soirées, écrivains, acteurs et musiciens se partageront le même espace que le public. Attentifs et décontractés, les auditeurs pourront créer leur propre chemin à travers des univers littéraires et musicaux qui s’ouvrent aux aléas d’un lieu public.

De juillet à septembre, la commission culturelle de l’Association des propriétaires d’appartements et de chalets de Crans-Montana propose de nombreuses activités novatrices, accompagnées de professionnels, dans le cadre de l’Apach Academy. Sous forme de différents ateliers (musique, théâtre, photographie et littérature) et de nombreux concours, cet événement offre une large palette d’activités stimulant la vie culturelle sur le Haut-Plateau.

Dès cet été et pour toute l’année 2013/2014, en lançant «Montagn’Art», Crans-Montana offre la possibilité de pratiquer l’art de manière ludique. Ces ateliers de ressourcement artistique permettent de retrouver la sérénité à travers la danse, le chant, le théâtre, l’improvisation, l’écriture, l’expression corporelle, le Land Art, les cours de cuisine ou d’autres activités encore. Les participants peuvent y retrouver des professionnels suisses et étrangers. Crans-Montana Tourisme a également mis sur pied les forfaits «Art and Sleep». En Valais, c’est l’un des rares bons exemples de commercialisation en ligne d’événements culturels ou sportifs sous forme de forfaits (exception faite duZumba Festival aussi à Crans Montana).

Les forfaits famille

L’été dans les Alpes se prête spécialement bien à des vacances mémorables en famille. Sept stations valaisannes (Aletsch Arena, Bellwald, Grächen, Loèche-les-Bains, Nendaz, Saas-Fee et Zermatt) se spécialisent dans ce type d’offres et sont certifiées par le label de qualité "Familles bienvenues". Dans ces stations, un programme varié est proposé aux enfants de tous âges (activités manuelles, programme d’animation dans les parcs d’attraction, promenades adaptées aux poussettes, aires de jeux, garderie pour les tout-petits, restaurants pour les enfants, etc.).

L’offre familiale du Tyrol semble toutefois plus vaste que celle du Valais. Avec 20 stations familiales et plus de 200 hôtels certifiés du label qualité "Nids familiaux du Tyrol", le Tyrol a bien développé son offre dans ce segment. (www.tiroler-familiennester.athttp://www.famille.tyrol.com). Des offres forfaitaires proposant de nombreuses animations en pleine nature et dans l’eau sont proposées dans différentes stations (AchenseeHochpustertalKufsteinZillertal, etc.). On y trouve, entre autres, le «géocaching» (chasse aux trésors innovante à l’aide d’un GPS), les excursions dans des forêts de l’aventure (www.kugelwald.at) et des parcours d'escalade (www.ehrwald.com,www.hornpark.at) en compagnie de guides de montagne.

Le tourisme doux

En Valais, ce type de tourisme est proposé dans certaines petites stations comme Ossona sur la commune de Saint-Martin (Val d’Hérens). Il s’agit d’un projet global visant à une revitalisation agricole et touristique sur le territoire de la commune de St-Martin. Le Val d’Hérens en général a d’ailleurs opté pour un développement de plus en plus axé sur le tourisme doux (IET et al., 2008). Les parcs naturels régionaux de Finges et de la vallée de Binn offrent également des possibilités de tourisme doux.

L’ARE (Office fédéral du développement territorial) a élaboré un guide des bonnes pratiques et pistes d’action dans le tourisme et développement durable en Suisse. En Valais, Saas-Fee et le patrimoine mondial des Alpes suisses Jungfrau-Aletsch figurent parmi les exemples de bonnes pratiques.

Côté mobilité douce, le Valais offre via SwissTrails Valais Bike des arrangements forfaitaires d’hébergement et de transports de bagages pour trois grands tours à vélo. Il s’agit de Verbier-Sion via Grimentz, Sion-Viège via Crans-Montana et Verbier-Viège, qui lie les deux tours précédents.

La Région Rhône-Alpes a élaboré une plate-forme tourisme durable et écotourisme. Cette dernière donne des informations utiles aux professionnels du tourisme et même une trentaine d’exemples de bonnes pratiques dans l’écotourisme et le tourisme durable. Ce site est un outil important pour les professionnels du tourisme durable de la région. Quant aux séjours forfaitaires en Rhône-Alpes, nous pouvons relever les offres de la ferme végétale de Scientrier (Haute-Savoie), les vacances bio aux gîtes écologiques de Pralognan-la-Vanoise et de Brette. Enfin, la petite station de Haute-Savoie du Biout a même prévu de démonter complétement ses remontées d’ici mars 2014 pour se convertir totalement au tourisme doux (ski de fond et raquettes en hiver, VTT et randonnées en été).

Pour les amateurs de mobilité douce, une initiative très intéressante de la région Rhône-Alpes est l’ouverture d’un nouveau parcours cyclable - ViaRhôna. Cet investissement de 60 millions d'Euros reliera à terme la frontière suisse (lac Léman) à la Camargue en suivant le plus beau des guides : le Rhône.

 

L’Autriche n’est pas en reste pour ce genre d’offres. Par exemple, la commune de Landeck - dans l’ouest du Tyrol - encourage ses visiteurs à voyager sans voiture. Le forfait «Tirol West Card» accorde aux Allemands (pays de provenance du plus de touristes au Tyrol) des rabais sur les billets de la Deutsche Bahn. Il est valable aussi pour l’utilisation gratuite des transports régionaux et des attractions touristiques de l’ouest du Tyrol. Ce forfait est offert gratuitement par l’hébergeur.

L’offre de tourisme doux par excellence se trouve à Werfenweng, dans la région de Salzbourg. Comme à Landeck, l’encouragement au déplacement en transports publics est de rigueur. Toutes les deux heures, une navette gratuite circule de la gare principale de Bischofshofen, située sur une ligne principale autrichienne. Dans la station, divers moyens de locomotion sont proposés, comme la calèche ou les voitures électriques. La construction durable caractérise aussi les hébergements de la station. Le but de cette station est de devenir climatiquement neutre.

Conclusions

Cet article démontre que le Valais dispose déjà d’offres intéressantes dans le secteur des randonnées pédestres sans bagages, le tourisme pour tous, les cartes estivales forfaitaires, les manifestations sportives et culturelles, les forfaits famille et le tourisme doux. Les professionnels du tourisme peuvent néanmoins s’inspirer des exemples du Tyrol et de la région Rhône-Alpes pour encore mieux développer leurs offres dans ces domaines variés. Un article plus spécifique sur le tourisme expérientiel et industriel dans ces régions concurrentes ainsi qu’en Valais suivra prochainement.

 

Références bibliographiques et webographie

Lire la suite 

comments powered by Disqus