Comparaison de la météo entre juillet 2014 et juillet 2015

2015 : Caniculaire

0
Météorologie
Comparaison de la météo entre juillet 2014 et juillet 2015

Vue de la plaine du Rhône et du Léman depuis le pied des Dents du Midi (Vers les Giettes).  Photo : M. Doctor

 Juillet_Meteofr

Explications du tableau

Ces valeurs (ensoleillement, précipitations et températures) indiquent  l’écart par rapport à la norme sur 30 ans (1981-2010). Le soleil a brillé par exemple 19% de plus en juillet 2015 que sur la moyenne 1981-2010 en Valais. Les 6 stations de référence pour le Valais sont : Zermatt, Viège, Montana, Sion, Grand-saint-Bernard et Aigle. Il s’agit d’une moyenne à pondération égale de ces 6 stations.

Résultats en bref

Juillet 2015 caniculaire s’est avéré diamétralement opposé à juillet  2014 morose, comme l’attestent  les chiffres  du tableau. Après les précipitations abondantes et le manque d’ensoleillement records de juillet 2014, des records dans l’autre sens ont été battus en juillet 2015.

En Valais, juillet 2015 fut le mois le plus chaud jamais enregistré depuis le début des mesures il y a 150 ans. Il fut plus chaud que juillet 2006 très caniculaire et surtout que le célèbre mois d’août 2003, réputé spécialement torride. L’écart thermique de +3.6 degrés pour le Valais  de juillet 2015 par rapport à la moyenne pluriannuelle 1981-2010  est donc considérable.  En outre, à Sion, le thermomètre a affiché plus de 30 degrés durant 22 sur 31 jours, au lieu de normalement 7 jours.  L’ensoleillement a aussi frôlé les records en Valais.  En effet, seul juillet 1983 fut caractérisé par un soleil plus généreux que  juillet 2015. Quant aux précipitations, même s’il ne s’agit pas de records, elles se sont avérées très déficitaires.  A relever que le première moitié de juillet s’est révélée particulièrement sèche ( 1 à 2 mm au total sur 16 jours). Les quelques orages de la fin du mois n’ont néanmoins par amélioré beaucoup ces conditions de sécheresse. Ce qui contraste avec les crues de juillet 2014 (chiffre de+132% du tableau).

Durant la première semaine de juillet, (1-7),  la Suisse a vécu une des semaines les plus torrides depuis le début de mesures en 1864. La moyenne des températures maximale s’est élevée à 36.0 degrés à Sion. Seule une semaine d’août 2003 s’est avérée encore plus caniculaire.  A Sion, le record de 37.8°C du 13 août 2013 a été égalé le 7 juillet 2015. A Aigle, le record absolu depuis 150 ans de 36.1°C a été atteint le 5 juillet 2015. En outre, en plaine, certaines nuits, les températures ne sont pas descendues en-dessous de 20°C. 

comments powered by Disqus