Analyse : importance du phénomème Airbnb en Valais et en Suisse

Sharing Economy : Airbnb – la croissance se poursuit en Valais et en Suisse

0
eTourisme et technologies
Analyse : importance du phénomème Airbnb en Valais et en Suisse

Constatée à travers le monde, la forte croissance d’Airbnb se confirme en Suisse. C’est ce qui ressort des nouveaux chiffres de l’Observatoire Valaisan du Tourisme (OVT). Celui-ci s’est intéressé pour la deuxième fois à la présence sur le marché suisse d’Airbnb, importante plateforme communautaire de location et de réservation de logements. L’OVT a non seulement relevé les données mais a également comparé les offres publiées sur Airbnb avec celles de l’hôtellerie et de la parahôtellerie dans les différents cantons et destinations.

Il ressort de notre étude que depuis 2014 l’offre Airbnb a plus que doublé en ce qui concerne le nombre d’objets loués: de 6033 ce chiffre est passé à 12’937. Nous estimons d’avoir pu recenser 90% de l’offre. Les chiffres relatés dans cette étude représentent dès lors des valeurs minimums.

Le nombre de lits proposés est passé de 20’841 (fin octobre 2014) à 33’374 (fin octobre 2015), soit une augmentation d’environ 60%. Dans plusieurs cantons, l’offre dépasse les 1’000 objets ou les atteint presque: Zurich (2’117), Valais (1’737), Genève (1’633), Vaud (1’437), Berne (1’158), Bâle-Ville (1’140) et Grisons (934). Ces régions représentent environ 80% de l’offre Airbnb en Suisse.

Airbnb est donc fortement représenté dans les régions urbaines et les régions traditionnelles de vacances. En ce qui concerne l’offre de lits, le Valais se place en tête avec 8’139 lits (soit une part de marché de 24,4%), devançant les Grisons (3’967 lits, soit 8,8%). Suivent Vaud, Zurich, Berne, Genève, Bâle-Ville et le Tessin. Ensemble, ces régions assurent 85% de l’offre de lits Airbnb en Suisse.

Airbnb concurrence l’hôtellerie classique notamment dans les cantons «urbains», tels que Bâle-Ville (le nombre de lit Airbnb est équivalent au 31% de lits hôteliers), Vaud (19%) et Genève (17%), alors que la moyenne suisse se situe à 13%. Toujours comparée à l’hôtellerie, l’offre Airbnb est également en forte progression en Valais («part de marché» de 25%).

8’518 objets (soit 65.82% de l’offre) sont administrés par un seul loueur qui ne propose aucun autre objet sur Airbnb et qui est sans doute un particulier (au total, ces loueurs sont au nombre de 8’515, soit 85.5% de la totalité des 9’959 loueurs). 946 loueurs (soit 9% des loueurs) proposent deux objets, ce qui représente 1’892 objets ou 14.62% de l’offre.

498 loueurs (soit 5.0% des loueurs) proposent plus de deux objets; on pourrait donc les considérer comme des loueurs professionnels. Ils administrent 2’530 objets, soit 19.56% de l’offre.

Alors qu’en 2015, Airbnb aura probablement généré 80-100 millions de nuitées à travers le monde, nos estimations pour la Suisse atteignent un volume d’au moins 1 million de nuitées pour 2015.

Les résultats de l’étude seront présentés et discutés au TpM2015 «Sharing Economy and New Digital Marketing Trends» (4 décembre 2015) à Sierre. Il y a encore des places!

 

Notre analyse:

comments powered by Disqus