Une histoire de reconnaissance

Synthèse du 30 mars au 11 avril 2016

0
Tendances globales
Une histoire de reconnaissance

La messagerie instantanée et les APIs à l'assaut du marketing touristique

Dialoguer en direct, transférer des fichiers ou tout simplement s’assurer que ses amis sont en ligne, donc à portée de message… les avantages de la messagerie instantanée ne sont plus à vanter auprès du grand public, qui en fait un usage immodéré, sa gratuité y contribuant largement. Au quotidien, elle sert par exemple à la planification coordonnée des sorties entre amis. Pour de nombreux jeunes, Facebook Messenger ou WhatsApp sont un moyen de s’émanciper de l’étau parental, tout en offrant la possibilité de s’affilier à un groupe de référence et de s’y mettre en scène. Le lien est électif – et de surcroît soumis aux humeurs des pairs qui choisissent de l’activer ou non, à la façon d’un banal interrupteur on/off. En exploitant pleinement les caractéristiques de la messagerie instantanée, le mobinaute peut expérimenter une multitude d’appartenances tout en cultivant son individualité. A ce titre, et à bien d’autres égards, cet outil technologique permet de travailler le lien social et d’organiser le temps des loisirs. A l’avenir, ce rôle devrait prendre une nouvelle ampleur grâce à son institutionnalisation. Quelques compagnies de transport (SNCF et KLM) ont en effet entamé une collaboration avec Facebook qui annonce l’avènement d’un changement aussi important pour l’industrie du tourisme dans son ensemble que pour le consommateur lui-même. L’objet de cette de collaboration, c’est précisément Facebook Messenger. Grâce à une interface de programmation applicative (en anglais « Application Programming Interface » ou API), cette application de messagerie instantanée présente l’avantage d’être compatible avec des services tiers, en l’occurrence ceux des transporteurs mentionnés plus haut. Faire le choix de cette application, c’était, pour la SNCF et KLM, adapter le service à l’usage pour une solution gagnante. Fort de 800 millions d’utilisateurs à travers le monde, Facebook Messenger assure à ces entreprises un bassin d’utilisateurs et une portée inégalables. Corollaire de cette avancée, il s’opère un glissement d’une stratégie de développement vers une stratégie de déploiement. Tant et si bien qu’est annoncée la disparition des plateformes propriétaires au profit d’une radicalisation de la logique du partenariat d’une part et de la diffusion classique d’autre part. Si marketing touristique il y a, il est en effet à réinventer, faute de pouvoir compter sur un site internet propre. Plus qu’avant, le produit devra trouver sa légitimation en lui-même et véhiculer hors ligne les valeurs de la marque. Le marketing touristique sera tendanciellement un marketing de contenu dont les retombées se traduiront sur les plateformes mobiles en interaction. Se pose ainsi la question de la place des offices du tourisme dans ce contexte renouvelé.

Patrimoine mondial de l’humanité, un héritage qui fait pousser des ailes

Dans le cadre du Prix international « Skiareatest 2016 », les remontées mécaniques reviennent sur le devant de la scène – cette fois pour le meilleur. Grand gagnant, Valentin König et son équipe ont raflé toutes les médailles, faisant la fierté valaisanne, mais aussi quelques envieux. PDG d’Aletsch Bahnen Management et responsable de la gestion opérationnelle des remontées mécaniques d’Aletsch Riederalp (ARBAG) ainsi que de Bettmeralp (BAB AG), Valentin König voit en effet ses efforts récompensés par la distinction « Société de remontées mécaniques de l’année». Deux autres personnes ont vu leur engagement salué : Heinz Imhasly, PDG des remontées mécaniques de Fiesch-Eggishorn et ancien membre du conseil d’administration d'Aletsch Arena AG, ainsi que Monika König-Gottsponer, responsable de la communication d’Aletsch Arena AG. Ils ont respectivement reçu le prix honorifique pour l’ensemble de ses réalisations et le prix du meilleur marketing. Mais plus que l’œuvre d’une femme ou d’un homme, c’est celle d’un acteur collectif régional qui a été mise à l’honneur ce 8 avril 2016. Celui-ci s’est en effet vu décerner trois autres prix récompensant son niveau d’excellence dans le secteur de la mobilité et de la sécurité. La région a encore augmenté son nombre de victoires. Et parce que l’excellence ne connaît pas de limites, l’ARBAG est également arrivée première au classement Winter-Awards 2015/16 (Schweiz) : elle est lauréate de la médaille d’or 2016 et est désignée étoile montante 2016. Quant à la qualité de ses pistes, elle obtient le maximum de points. L’heure est ainsi aux réjouissances. En outre, en réussissant un retour en grâce exceptionnel, l’ARBAG a adressé un message d’espoir à toute la profession. Rendez-vous lors de la prochaine édition pour savoir si cette performance sera réitérée.

comments powered by Disqus