Le "bien-être", vecteur de développement

0
Pratiques et activités
Le "bien-être", vecteur de développement

Le besoin de se reconnecter à la nature et l’engouement pour les produits et services de bien-être sont clairement identifiés comme des tendances fortes de 2016. Isolés ou structurés, les professionnels tentent de s’organiser pour proposer des produits touristiques qui démarqueront leur offre et procureront une expérience unique à des voyageurs toujours plus animés par une quête de sens.

Tendance : l’émergence d’un  "art de marcher"

Le comportement des voyageurs a changé, y compris chez les adeptes de plein air. Un nouveau type de randonneur se profile : celui qui ne regarde plus seulement avec contemplation le cadre dans lequel il exerce son activité, mais qui utilise ce moment pour se recentrer sur lui-même, sur son bien-être physique et intérieur. Originaires d’Asie, du Moyen Orient ou encore d’Allemagne, ces philosophies et usages d’hier donnent naissance aujourd’hui à de véritables pratiques récréatives :

  • La marche afghane : dont le principe est de calquer son rythme respiratoire sur la cadence des pas. Cette technique permet de naturellement suroxygéner les poumons et d’économiser les efforts selon la difficulté du parcours.
  • La marche consciente : pour laquelle toute la concentration réside dans l’accomplissement de ses mouvements et dans l’atteinte d’un bien-être intérieur.
  • La marche pieds nus ou hydrothérapie : elle constitue l’un des 5 piliers de la méthode Kneipp, reconnue par la médecine. Il s’agit d’immerger ses pieds dans des bassins d’eau froide en vue de renforcer son système immunitaire. Cette "cure" peut être complétée par une marche pieds nus sur différents matériaux (bois, mousses, pierres) pour retrouver les énergies du sol.

La mise en tourisme de ces pratiques reste timide et s’effectue de manière individuelle. On en recense quelques-unes :

  • Chemin du bien-être en Alsace

Dans le Parc des Ballons des Vosges, le "Chemin du bien-être" est un concept original. Le long d’un sentier de 17 kilomètres, la commune d’Aubure a installé 14 bornes explicatives sur l’automassage Shiatsu, technique japonaise qui consiste au massage par la pression des doigts.

Image1 Cheminbienetre

 

  • Parcours pieds nus en Suisse

Il existe deux sentiers pieds nus en Suisse romande : à Villarimboud dans le canton de Fribourg et à Rebeuvelier, sentier certifié Kneipp, dans le canton du Jura. Ce dernier, situé dans l’enceinte de l’Aventure Jura Parc, permet de compléter l’offre du parc. De même, en Suisse alémanique, un sentier à pieds nus relie Jakobsbad à Gontenbad en passant par Gonten. Plusieurs bassins sont certifiés Kneipp, y compris au "Musée Toobeschopf".

  • Marche afghane en Haute-Savoie

Les offices de tourisme des stations de ski de Samoëns et de Saint-Gervais proposent la marche afghane, accompagnée de guides expérimentés. Des stages sont réalisés hiver comme été, allant d’une demi-journée à plusieurs jours.

Cette nouvelle manière d’appréhender la randonnée doit amener les professionnels à se former, surtout en montagne. A titre de membre du Syndicat national des accompagnateurs de montagne, Section Massif des Vosges, Laurent Cahon évoque la qualification des professionnels comme l’une des solutions pour démocratiser cette offre, la structurer et ainsi la rendre plus visible.

Pour sa part, le département des Vosges travaille depuis 2010 sur la structuration d’une offre de bien-être, qui passe par le développement d’un projet intégré à l’ensemble des maillons de la chaîne de prestations.

FORê, la vision commune du concept de bien-être

En tant qu’icône représentative d’un territoire, la forêt peut être considérée comme étant aux Vosges ce que le Cervin est au Valais. La surface boisée, qui couvre 48 % de la superficie du territoire, a été le point d’ancrage d’activités économiques ancestrales reposant sur la sylviculture, les savoir-faire artisanaux, et plus récemment le tourisme.

Avec le projet FORê, le Conseil départemental des Vosges s’est inspiré de la sylvothérapie pour projeter une image identitaire, distinctive et cohérente, perceptible aussi bien aux yeux d’un public local qu’international. La sylvothérapie, ce concept venu tout droit du Japon, vise à se ressourcer par la forêt et à en puiser les bienfaits.

Le projet FORê rassemble différents acteurs ayant pour dénominateur commun la marque "FORê L’effet Vosges®" ; un gage de qualité et d’une expérience globale.

Image2 Logovosges

Cette marque se décline en 3 gammes de produits/services :

  • FORê Goûts & Saveurs : restauration et plats cuisinés avec des produits, eux-mêmes porteurs de la marque FORê, élaborés à partir des ressources naturelles des Vosges (fruits, fleurs, plantes, résineux) et transformés dans le massif. Plus de 45 produits sont répertoriés, allant de la confiture au vinaigre, du miel aux condiments.
  • FORê Spa & Bien-être : produits cosmétiques créés avec des actifs naturels issus des Vosges (huiles de massage, huiles essentielles, crèmes, baumes, savons, etc.). Ils sont utilisés et vendus par les 4 stations thermales vosgiennes, entre autres.
  • FORê Hôtels & Résidences : 25 établissements qui valorisent les matériaux locaux (notamment le bois et la pierre), qui mettent en avant les savoir-faire locaux, qui proposent une offre de restauration avec les produits de la gamme FORê Goûts & Saveurs, qui utilisent ceux de la gamme Spa & Bien-être ou qui promeuvent les sorties découvertes en forêt avec des accompagnateurs en montagne spécialement formés au concept FORê

Image3 Produitsvosges

Le potentiel bien-être en Valais

Mettre les pieds (nus) à Nendaz ! Sur le "parcours découverte pieds nus" de Nendaz, les promeneurs traversent plusieurs sections composées de sable, copeaux, galets, pives et rondelles de bois, rondins, terre, herbe et mousses, aiguilles de sapin.

Namasté Zinal ! Cette année encore, Zinal accueillera en août le Congrès annuel de l’Union Européenne de Yoga et traitera du potentiel de la marche afghane.

Entre "Harmonie et Nature" ! La guide Catherine Chatelain propose des randonnées méditatives et chamaniques, de pleine conscience ou encore des stages de découverte de soi, notamment en Valais.

Voilà quelques exemples que l’on recense chez nous. Avec ses infrastructures touristiques et ses atouts naturels, le Valais possède l’essentiel pour renforcer son offre de bien-être. Il est important de ne pas sous-estimer les retombées économiques de ce marché. En l’occurrence, les adeptes du Yoga, du Tai-Chi ou de la sophrologie, sont des clientèles mobiles au pouvoir d’achat relativement élevé qui n’hésitent pas à parcourir des milliers de kilomètres (stage en Inde, au Népal, à Bornéo) pour vivre une expérience unique… A méditer donc!

 

Sources :

6es assises nationales des randonnées et activités de pleine nature, atelier 3 : "Randonnées. Bien-être & Santé : nouvelles approches, nouveaux enjeux", 26 et 27 avril 2016.

Tribune de Genève, Marche afghane à Samoëns, 25 février 2015

Michèle Sani, Marches nordique, sensorielle, afghane : se refaire une santé à Samoëns , Tourmag.com, 25 Novembre 2014

Site Web FORê l’effet Vosges®

Site Web Marche-consciente.com

Site Web Harmonie et Nature

Aventure Jura Parc, Sentier pieds nus Kneipp, 2016

Myswitzerland.com, Pieds nus à travers le marais

comments powered by Disqus