Airbnb : la croissance s’accélère en Suisse, y compris en Valais

Résultats d’une analyse de l’offre Airbnb en Suisse – Juin 2016

0
eTourisme et technologies

Contexte

Le développement des technologies d’information et de communication, notamment les médias sociaux, ont considérablement fait évoluer le rôle du touriste, le propulsant au rang d’acteur en marketing et voire même de prestataire, dans l’offre touristique elle-même. Ce glissement progressif a fait émerger de nouveaux modèles d’affaires, dont l’économie collaborative, qui sont en train de bouleverser les modèles préalablement établis.

Airbnb, la plateforme communautaire de location de maisons/appartements/chambres, est l’exemple le plus parlant dans le secteur du tourisme. Son ascension fulgurante a ébranlé le secteur de l’hôtellerie traditionnelle. En effet, le nombre d’objets disponibles augmente d’année en année (passant de 1.5 millions en 2015 à 2.3 millions en 2016), presque tout autant que son nombre de détracteurs qui l’accusent de gruger les parts de marché de l’hôtellerie et de ne pas se soumettre aux réglementations nationales.

Dans ce contexte, l’Observatoire Valaisan du Tourisme (OVT) s’est intéressé cette année encore à la place qu’occupe Airbnb sur le marché suisse. Dans cette étude, l’OVT dresse un état des lieux de l’offre disponible sur la plateforme et la compare avec celles de l’hôtellerie et de la parahôtellerie dans les différents cantons et les différentes destinations du Valais.    

La croissance d’Aibnb se confirme en Suisse

Phénomène d’envergure mondiale, la forte croissance d’Airbnb se confirme aussi en Suisse. Depuis 2014, l’offre que propose Airbnb a plus que triplé en Suisse : le nombre d’objets loués passant de 6’033 à 18‘494 en 2016. Quant au nombre de lits proposés, il est passé de 20’841 (fin octobre 2014) à 48‘198 (fin juin 2016), soit une augmentation d’environ 131 %.

Les cantons qui comptabilisent plus de 1’000 objets sont Zurich (2‘805), le Valais (2‘644), Genève (2‘149), Vaud (2‘001), Berne (1‘795), Bâle-Ville (1‘698) et les Grisons (1‘362). Ces régions représentent presque 80 % de l’offre Airbnb en Suisse. La présence d’Airbnb est donc fortement marquée dans les régions urbaines et les régions traditionnelles de vacances.

En ce qui concerne l’offre de lits, le Valais arrive en tête avec 12‘295 lits. A lui seul, il représente une part de marché de 25.5% du marché total en Suisse. Il devance les Grisons (5‘458 lits, soit 11.3%) et Berne (5‘111 lits, soit 10.6%).

Forte concurrence pour l’hôtellerie dans certaines régions

Airbnb éprouve fortement l’hôtellerie classique dans les cantons «urbains», où le nombre de lits équivaut jusqu’à 42 % de l’offre hôtelière à Bâle-Ville, 25 % dans le canton de Vaud ou encore 22 % à Genève (la moyenne suisse se situe à 19 %). Cependant, l’offre Aibnb s’étend de plus en plus aux territoires plus ruraux/de montagne, comme le Valais. Toujours comparé à l’hôtellerie, le géant américain enregistre une forte progression en Valais et représente actuellement une «part de marché» de 42 %.

Dans certaines destinations, les prix compétitifs renforcent l’engouement pour ce type d’hébergement. Par exemple, les prix moyens varient entre 78.- CHF/lit à Zurich et 134.- CHF/lit à Bâle. Dans les régions traditionnelles de vacances, les lits sont sensiblement moins chers: 64 .- CHF/lit en Valais et 69.- CHF/lit dans les Grisons.

Qui sont les loueurs ?

Le schéma le plus répandu est celui d’un particulier qui ne propose uniquement à la location qu’un seul bien. Ils sont au nombre de 11‘496, soit 84 % de la totalité des 13‘691 loueurs répertoriés. Environ 10 % (1‘422) des loueurs proposent deux objets. Au total, la part du marché des loueurs d’un ou de deux objets (77.5 %) a diminué en comparaison avec 2015 (80.4 %).

773 loueurs (soit 5.6 % des loueurs) proposent plus de deux objets et administrent 4‘154 objets, soit 22.5 % de l’offre. Ce profil nous laisse penser qu’il s’agit de professionnels qui utilisent Airbnb comme un canal de distribution supplémentaire. Dans l’étude 2016, nous comptons déjà 75 hôtels qui gèrent 114 «listings» sur Airbnb. 109 objets sont gérés par d’autres types d’hébergement commerciaux (pensions, auberges, B&B, etc.)

 

Un avenir optimiste ?

Alors qu’en 2015 Airbnb a généré environ 80 millions de nuitées dans le monde, il en aurait généré 1.35 millions en Suisse pour la même période. Pour 2016, les analyses prévoient un volume global de 135 millions de nuitées. Pour la Suisse, les estimations prédisent un volume légèrement inférieur à 2 millions de nuitées (ce qui représenterait 5.4 % des nuitées de l’hôtellerie).

Retrouvez les détails de l’étude ci-dessous

Nos autres études sur Airbnb

2015: Analyse: importance du phénomème Airbnb en Valais et en Suisse

2014: Analyse: importance du phénomème Airbnb en Valais et en Suisse

 

comments powered by Disqus