Cartographie 3D du phénomène Airbnb en Valais et en Suisse

Croissance fulgurante en Valais

0
eTourisme et technologies
Cartographie 3D du phénomène Airbnb en Valais et en Suisse

Croissance fulgurante en  Valais

Régulièrement mesurée par l’Observatoire Valaisan du Tourisme (OVT), la popularité croissante d'Airbnb ne se dément pas, tant au niveau national qu’en Valais (voir notre analyse de septembre 2016).

Notre dernier recensement pour le Valais date du 9 décembre 2016 : il répertorie au total 3’650 annonces. Le monitoring que nous effectuons depuis octobre 2014 témoigne de l’évolution fulgurante du phénomène sur les terres du Vieux-Pays, avec:

  •  419% d’augmentation d’octobre 2014 à décembre 2016 !
  • Le phénomène s’amplifie…38% d’augmentation en 6 mois, de juin à décembre 2016 !
  • Le phénomène s’accélère…Airbnb représente actuellement 56% de l'offre hôtelière valaisanne

Premières contraintes juridiques dans les grandes villes 

L’ascension fulgurante du phénomène Airbnb ébranle de plus en plus les secteurs traditionnels du tourisme car le leader de la location d’hébergements entre particuliers ne souhaite plus se limiter à la mise à disposition de logements, mais ambitionne de devenir un hub de voyage à part entière permettant de réserver des « expériences » ; p.ex. planifier des activités touristiques ou faire du shopping. De nombreuses villes en Europe (Amsterdam, Barcelone, Paris etc.) ne peuvent plus ignorer le succès d'Airbnb. Progressivement, elles adoptent des règles qui encadrent les activités de la célèbre plate-forme. Des batailles juridiques s’engagent. Tout récemment New York a obtenu qu’Airbnb collabore pour éliminer de sa plate-forme toutes les annonces non conformes à la législation de la ville.

Une cartographie en 3D du phénomène en Suisse : Airbnb comparé à l’hôtellerie

Dans ce contexte, l’OVT entreprend en cette fin d’année de cartographier en 3D l’emprise d’Airbnb sur le marché suisse en vue de la comparer à l’offre d’hébergement classique (hôtellerie). Les informations émanant des cartes reprennent d’une part les données de notre dernière étude sur Airbnb (état à fin juin 2016) et d’autre part, les données de www.swisshoteldata.ch qui recense les coordonnées et le nombre de lits des 3715 hôtels suisses. Cette base de données a été mise à notre disposition par hotelleriesuisse.

Comment lire ces cartes 3D ?

La topographie 3D dans les cartes représente l’offre d’hébergements en termes de nombre de lits. Les couleurs rouges à jaunes se rapportent à l’offre d’Airbnb (48'198 lits dans 18'494 objets au niveau suisse) alors que les couleurs bleues à violettes concernent l’offre hôtelière (env. 220'000 lits dans plus de 3'700 hôtels).

Trois « champions »  en Suisse: Genève, Bâle et Zürich

A première vue, on constate des pics d’hébergement bien localisés et des zones plus diffuses, un reflet de la capacité d’hébergement variable selon les régions. On distingue clairement 3 « champions » (Genève, Bâle et Zurich) suivis par des « classes 2 » (en bleu sur la carte comme par exemple Zermatt ou Lausanne). Pour les « champions », Bâle se distingue en étant le seul site où l’offre en lits Airbnb est quasi équivalente à celle des hôtels. Pour les autres sites, une marge existe encore. 

Figure3 Offre Ch

Figure4 Offre Hotel Ch

Figure5 Offre Bnb Hotel Ch

Le Valais se distingue : Airbnb investit plutôt des régions où l’hôtellerie est absente.

Fait notable, les pics (Airbnb et hôtels) sont situés aux mêmes endroits partout en Suisse sauf en Valais, où Airbnb s’impose par exemple  à Verbier, Nendaz, Crans-Montana mais pas à Zermatt. L’explication est à rechercher dans l’importance du parc d’hébergements parahôteliers (résidences secondaires, chalets et appartements de vacances) très fort à Verbier, Nendaz et à Crans-Montana mais plus faible à Zermatt. Ici, on peut penser que l’offre parahôtelière distribuée par Airbnb et l’hôtellerie, cohabitent sans trop se concurrencer. En effet, en terre valaisanne, Airbnb investit plutôt les espaces où les hôtels sont absents.

Figure7 Offre Bnb Vs

Figure8 Offre Hotel Vs

Autre cas de figure à Genève où la concurrence d’Airbnb apparaît clairement

A Genève, on observe que les structures d’hébergement (hôtels et Airbnb) s’organisent toutes autour de la rade, avec quelques nuances cependant. Ainsi, les hôtels sont davantage centrés que les hébergements proposés sur Airbnb. En outre, il s’avère qu’Airbnb occupe préférentiellement 3 quartiers : Eaux-Vives, Pâquis et Plainpalais. Il est très  intéressant de relever qu’en dehors du centre « Genève rade », le canton est déserté en offre Airbnb. 

Figure9 Offre Bnb Ge

 

Figure10 Offre Hotel Ge

Notes méthodologiques

Nous avons utilisé la méthode de lissage géographique pour représenter l’offre (en utilisant la formule de Silverman). Le lissage géographique consiste à représenter non pas la valeur observée en un territoire donné, mais une moyenne pondérée des valeurs observées alentour. Attention au changement d’échelle. Il n’y a pas les mêmes réglages pour les cartes cantonales et celles de la Suisse. La taille de la fenêtre de convolution dépend de la taille du terrain et les cantons sont plus petits que la Suisse : un pixel de 900 m pour les cartes suisses entières et 50 m pour les cartes cantonales.

comments powered by Disqus