Tendances: le décryptage mensuel de l'OVT

Veille de septembre 2017

0
Tendances globales
Tendances: le décryptage mensuel de l'OVT

Ecotourisme et développement personnel, de fortes tendances globales

Déjà depuis les années 1980, le Costa Rica a construit son image, et donc en partie son attractivité touristique, grâce à une caractéristique étonnante des  écosystèmes tropicaux : leur extraordinaire diversité biologique. L’année dernière, cet atout touristique a attiré 3 millions de touristes internationaux. A titre de comparaison, le Brésil, malgré son immense notoriété, engrange moins de 7 millions de visiteurs étrangers. Le Costa Rica prospère ainsi grâce à ses nombreuses réserves naturelles et à ses 27 ( !) parcs nationaux.

Alors que les tourismes balnéaire, sportif et d’aventure se conjuguent sur le mode écotouristique, le tourisme costaricain joue une nouvelle carte actuellement en forte croissance : celle du développement personnel dans des resorts dédiés. Là, en pleine nature, toutes sortes de pratiques sont expérimentées par une clientèle avertie désireuse de profiter d’un territoire aux capacités énergétiques éprouvées.

Ces resorts jouent habilement d’une tendance new age très en vogue : la croyance dans les bienfaits des courants telluriques, de lieux énergétiques « vibratoires » ou autres vortex mystérieux. Attirant une nouvelle clientèle occidentale (américaine et européenne) en quête de ressourcement, ce créneau, qui s’adapte parfaitement bien à l’environnement naturel, devrait constituer l’une des pièces maîtresses du jeu touristique costaricain, d’après Atout France, l’agence de développement touristique de la France.

Costa Rica

Source: HealingGuide

Profitons au passage pour faire un clin d’œil à Sedona, station touristique de montagne en Arizona. Celle-ci signale les vortex les plus fameux sur sa carte touristique, preuve s’il en est de l’importance de ces « points of interest » en termes de promotion ! Plus proche de nous, le Valais s’engage lui aussi dans cette voie, à l’exemple d’Aletsch Arena, qui propose des séances de yoga dans sa forêt d’arolles centenaires ou encore sur les bords du glacier d’Aletsch, paysage classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La destination propose aussi une découverte de ses lieux les plus énergétiques, « source de bien-être pour l’âme »…

Kraftort Eggishorn Sommer Aletsch Arena 6 Stucky Web 003

Panneau indicateur d’un haut lieu énergétique à Aletsch et de tout le bien que ces phénomènes mystérieux sont censés apporter au corps et à l’âme. © Aletsch Arena

Airbnb : le dos rond aux critiques et des rapprochements avec le secteur public

Pour ceux qui s’inquiétaient de ne plus avoir de ses nouvelles, Airbnb va bien ! Pour preuve, en juin dernier, une étude de SimilarWeb nous apprenait qu’avec 106,9 millions de visites sur son site au premier trimestre 2017, Airbnb avait augmenté son trafic web de 31 % par rapport à 2016. Il devance ainsi les performances de son rival Booking.com.

Il faut dire qu’entre la multiplication de ses acquisitions, de ses partenariats et de ses fonctionnalités (ex. : le paiement, l’expérience), Airbnb ne ménage pas ses efforts. Après avoir conquis le tourisme d’agrément, il creuse maintenant son sillon avec les voyageurs d’affaires pour qui il a créé une catégorie spécifique de logement : « Business Travel Ready ». Les efforts, Airbnb les consent aussi pour prouver sa bonne foi et sa volonté de coopérer avec les autorités. Et ça paie ! Les négociations engagées depuis des mois, voire des années, avec les pouvoirs publics en Europe et au Canada commencent à porter ses fruits. A tour de rôle, les gouvernements semblent revoir leur position en acceptant les compromis, notamment celui relatif à une location temporaire.

Si ces arrangements ne font pas l’unanimité auprès des collectivités publiques, de récentes annonces faites par Airbnb pourraient bien lui valoir la sympathie de la part d’autres instances. C’est du moins ce que laisse penser sa création d’un fonds de 5 millions d'euros pour soutenir le tourisme européen. En s’associant à des causes sociales ou humanitaires avec Open Homes, un programme qui vient en aide aux personnes réfugiées ou sinistrées, la plate-forme rappelle qu’elle a bel et bien son rôle à jouer au sein des communautés locales.

Openhomes

Source : Airbnb

Peu après son intervention au World Bank's Tourism Knowledge Exchange 2017 en juin dernier, Airbnb a signé un protocole d’entente avec la Banque mondiale. Ensemble, ils examineront les façons dont les destinations émergentes utilisent les nouvelles technologies et les plates-formes telles qu’Airbnb et ce dans le but de créer des opportunités économiques pour les communautés locales. Dans un premier temps, les deux partenaires partageront des informations sur l’évolution de l’hébergement alternatif et le partage de maisons par le biais de projets pilotes menés en Inde et au Sri Lanka.

Alors, cette générosité est-elle désintéressée ? Les revenus du tourisme international dans les pays émergents ont tout de même représenté 421 millions de dollars en 2015, tandis que les voyageurs issus des pays émergents devraient représenter 57 % des arrivées touristiques mondiales d’ici 2030. Des chiffres qui font (probablement) réfléchir Airbnb…

L’Autriche aime le vélo

La ville et la région de Vels font la promotion de leur destination sous le signe du vélo de course. Tourisme, gastronomie, politique, monde associatif et organisations sportives, tous tirent à la même corde afin que la fièvre du vélo embrase toute la région. Concernant la promotion du vélo tout terrain (« mountainbike »), la situation est plus complexe. En effet, l’enjeu est de convaincre les sylviculteurs, les agriculteurs et d’autres groupes d’intérêt de la plus-value que peut apporter cette pratique sportive pour les habitants et leurs hôtes malgré le fait que les pistes de VTT traversent nombre de propriétés privées. Sans le soutien des privés, impossible donc de faire avancer la cause du VTT. La région autrichienne de Steiermark espère avoir réussi son pari et profiler ainsi sa région comme une destination VTT incontournable. Enfin, un nouveau concept de location de vélos électriques a été mis en place dans le Tyrol. L’entreprise autrichienne Greenstorm propose des « e-bikes » de haut standing. Elle coopère avec des hôteliers qui cherchent à attirer une nouvelle clientèle pour améliorer le taux d’occupation de ses chambres en période creuse. Explications ici.

 

Références

Atout France (juin 2017) : Lettre de veille internationale, 51 p.

 

comments powered by Disqus