Les hôteliers veulent s'émanciper des OTA

0
Hébergement

La part des réservations de chambres d'hôtel effectuées sur les sites des agences de voyages en ligne (OTA), Booking.com en tête, ne cesse de grimper. D’après une récente étude de la HES-SO Valais, le montant des commissions reversées aux OTA par les hôteliers suisses se chiffrait à 152 millions CHF en 2016, soit une moyenne de 34 000 CHF par hôtel. Si elles sont devenues incontournables, ces plateformes imposent toujours plus de restrictions aux hôteliers. La modification du cadre légal est nécessaire mais ne suffira pas. Des acteurs de la branche cherchent à s’affranchir des OTA en adoptant leur propre stratégie numérique. Les efforts attribués au marketing permettent notamment de créer une relation de proximité avec le client ; un avantage dont ne disposent pas encore les OTA. Lire

comments powered by Disqus