L'agritourisme en Suisse

Tendances en bref

0
Tendances globales
L'agritourisme en Suisse

L’agritourisme semble connaître un véritable essor en Suisse romande, selon Chantal Favre, responsable de l’antenne romande d’Agritourisme Suisse. En 2017, Agritourisme Suisse comptait plus de 300 membres et a dénombré 31 500 nuitées l’année précédente. 80 % de la clientèle était helvétique. L’agence de location en ligne e-domizil, partenaire d’Agritourisme Suisse, propose un choix de plus de 130 maisons, chambres et appartements à louer pour passer des vacances à la ferme et découvrir les terroirs du pays. L’agence est aussi partenaire de Suisse Tourisme pour la location de chalets d’alpage, offre dont l’Office national du tourisme suisse a fait la promotion lors de sa campagne d’été 2017 sous le slogan « Retour à la nature ».

Myst Agritourisme 

Source : MySwitzerland.com

En Valais, selon une étude de l’Observatoire valaisan du tourisme datant de 2014, la prestation de tourisme rural la plus souvent proposée consiste en la vente directe de produits. Les dégustations commentées, les visites guidées d’exploitations agricoles et la restauration sont aussi très en vogue. L’hébergement à la ferme est en revanche rarement proposé, principalement en raison des investissements importants qu’il s’agit de consentir, mais aussi en raison des multiples contraintes juridiques liées à l’aménagement du territoire en zone rurale.

Dans un contexte économique difficile pour les agriculteurs et les paysans de montagne, le soutien financier aux investissements proposés par la fondation « Aide Suisse aux Montagnards » est précieux. Cette organisation est chère au cœur des Suisses, comme en témoigne une solidarité record atteinte en 2017. En effet, cette année-là, la fondation a recueilli 31,2 millions de francs suisses de dons, un montant jamais vu depuis 12 ans. La fondation a majoritairement soutenu des projets dans les grands cantons alpins que sont Berne et les Grisons, suivis par les cantons de Lucerne et de Saint-Gall. Le Valais, tout comme d’autres cantons romands à vocation rurale, n’émargent pas dans la liste des principaux bénéficiaires de la fondation.

Ci-dessous sont présentés deux récents projets d’offre agritouristique, l’un dans les Grisons, l’autre en Valais. Ils ont tous deux bénéficié du soutien de la fondation « Aide Suisse aux montagnards ».

  • Grisons – Centre équestre à Scuol

Le centre équestre San Jon dans les Grisons propose des camps d’équitation pour écoliers, des trekkings de plusieurs jours, des randonnées en calèche et en traîneau et même des vacances avec son propre cheval. Tout le monde y trouve son compte, du novice au cavalier professionnel. L’exploitation propose des hébergements et son restaurant sert de la cuisine régionale. Men Juon, agriculteur et initiateur du projet, souhaitait diversifier son élevage de vaches mères au-dessus de Scuol.

Cheval

Source : Aide suisse aux montagnards

  • Valais – une nouvelle offre agrotouristique dans le Val de Bagnes

« La Ferme du Soleil », située à proximité de la station de Verbier, est la première table d’hôtes rurale de cette région à fort potentiel touristique. Elle propose des produits de la ferme à la vente ainsi que des plats du terroir à déguster sur place. La viande et tous les autres produits de la ferme sont servis dans un espace qui peut accueillir 40 couverts et qui se veut un point de rencontre entre touristes et habitants. L’exploitation élève des vaches de la race d’Hérens, des veaux, des poules, des cochons et des lapins que les touristes de passage peuvent venir voir et photographier.

 Photo en titre. Valais Wallis Promotion / Stephan Engler

Référence: Observatoire valaisan du tourisme. Activités agritouristiques en Valais, 01.11.2014. Etude disponible ici.

comments powered by Disqus