Le tourisme d’automne en plein essor

L’avis des destinations haut-valaisannes

0
Marketing et distribution
Le tourisme d’automne en plein essor

Depuis ces dernières années, les saisons changent de plus en plus. Le printemps commence plus tôt et l'automne s’étire. De plus en plus fréquemment, les températures estivales jouent les prolongations et offrent de nouvelles possibilités de développer davantage le tourisme automnal.

 

Dans le cadre de son travail de Bachelor, Matteo Theler, étudiant en tourisme à la HES-SO Valais, a réalisé une étude sur le tourisme automnal dans le Haut-Valais. Pour les fins de son travail, il a effectué un exercice de benchmarking entre trois destinations : la région de la Styrie (A), les Grisons et le Valais. Il a également lancé une enquête dans plusieurs destinations et conduit des entretiens auprès de professionnels du tourisme, concernés par le sujet. Il présente ici les principaux résultats.

 

Benchmarking

Dans un premier temps, trois régions touristiques de montagne ont été comparées. Pour l'analyse, les sites internet de la Styrie (www.steiermark.com), des Grisons (www.graubuenden.ch) et du Valais (www.valais.ch) ont fait l’objet d’une analyse comparative. Toutes les offres comprises entre le 1er septembre et le 1er décembre 2018 ont été inventoriées (contenu, période, prix et produits spécifiques). L’analyse a montré des disparités entre les régions. Selon les observations, la Styrie disposait déjà d'une offre d'automne bien développée, qui était également activement commercialisée. Dans les Grisons également, des offres supplémentaires ont été mises en place pour cette période. En Valais, les forfaits d’automne étaient axés essentiellement autour de la randonnée.

Depuis 2018, Valais/Wallis Promotion (VWP) renforce la promotion des activités d’automne en Valais et s’allie à Suisse Tourisme pour faire de cette saison, une saison touristique à part entière. Plusieurs offres ont été créées autour des activités sportives, en pleine nature, culturelles et oenotouristiques.

 

L’enquête

Dans un deuxième temps, une enquête a été réalisée auprès des destinations touristiques du Haut-Valais. Les résultats du sondage en ligne sont présentés dans les graphiques ci-dessous.

 

  • Potentiel du tourisme d’automne dans le Haut-Valais

 

Les répondants sont unanimes sur le haut potentiel du tourisme d’automne.

 

  • Propositions d’offres possibles pour le tourisme d’automne dans le Haut-Valais

 

Les activités sportives, en particulier dans la nature, représentent un potentiel élevé pour les destinations étudiées.  En plus des sentiers pédestres et thématiques, la majorité des répondants ont également mentionné les circuits à vélo. D'autres offres potentielles sont l'observation de la faune, les activités autour des traditions locales et les randonnées culinaires.

 

  • La volonté des destinations du Haut-Valais à investir dans le tourisme d'automne

 

Plus de la moitié (58,3 %) des personnes interrogées se dises prêtes à investir plus d’argent dans le tourisme d'automne à l'avenir. 1/3 (33,3 %) des répondants y sont plutôt favorables. Les 8,3 % restants sont réticents. Pour ces derniers, la raison invoquée était que des investissements venaient tout juste d'être réalisés dans le développement du tourisme estival.

 

Comme l'enquête l'a montré, les destinations du Haut-Valais entrevoient un grand potentiel pour la saison d'automne. Pour cette période de l'année, il existe également un large éventail d'offres pour attirer davantage de personnes en Valais. En plus, la volonté d'investir dans le tourisme d’automne est mentionnée par la plupart des interrogés. La Suisse est considérée comme un marché cible pour le tourisme d'automne, suivie de l'Amérique, du Japon et de l'Asie du Sud-Est.

 

Les interviews

Enfin, différents acteurs du tourisme dans le Haut-Valais ont été interviewés. Toutes les personnes interrogées voient un grand potentiel dans le tourisme d'automne. Toutefois, un certain nombre de mesures sont nécessaires pour promouvoir davantage cette saison. D'une part, ils estiment qu'il faut sensibiliser encore davantage la population. Cela signifie que les offres dans la destination ou dans la région doivent être conçues en consultation avec la population. C'est la seule façon de s'assurer qu’elles soient soutenues par les locaux. Ceci contribue de manière significative à la qualité du produit.

Par ailleurs, ils rappellent que le tourisme en Valais sera confronté à des défis majeurs à l'avenir. Outre le changement climatique ou encore le manque de relève dans l'hôtellerie, la concurrence de la Suisse avec l'étranger s'intensifie. Même si une meilleure exploitation du tourisme d’automne peut contribuer à régler quelques problématiques, il ne saura à lui seul répondre à tous ces enjeux. C'est pourquoi des solutions innovantes doivent être trouvées.

Les experts s'accordent également à dire que l'automne peut amener à la création de nouveaux produits. Les thèmes de la culture, du sport, de la gastronomie et de la nature offrent de nombreuses possibilités. Par exemple, les produits liés à la culture (par ex. désalpe) sont très appréciés par les visiteurs de Suisse romande. La mise en scène joue également un rôle important. Comme les offres sont encore peu connues des clients, elles doivent être intégrées dans la planification marketing. Selon eux, il est particulièrement important que les nombreuses couleurs de l'automne et les autres caractéristiques uniques de cette saison soient mises en avant.

 

Conclusion

Les travaux ont montré que le tourisme d'automne dans le Haut-Valais est en plein essor. Les destinations ainsi que les experts voient un grand potentiel et aimeraient continuer à investir et à élargir leur offre liée à cette saison. Pour y parvenir, il est toutefois important que l'automne ne soit pas seulement considéré comme un projet, mais comme un segment commercial unique, avec des objectifs et une stratégie. Cela permettrait de garantir sa pérennité.

comments powered by Disqus