Comparaison de la météo entre février 2014 et février 2015

0
Météorologie
Comparaison de la météo entre février 2014 et février 2015

Nax. Photo : M. Doctor

Fevrier Graph

Explications du tableau

Ces valeurs (ensoleillement, précipitations et températures) indiquent  l’écart par rapport à la norme sur 30 ans (1981-2010). Le soleil a brillé par exemple 9 %  de moins en février  2015 que sur la moyenne 1981-2010 en Valais. Les 6 stations de référence pour le Valais sont : Zermatt, Viège, Montana, Sion, Grand-saint-Bernard et Aigle. Il s’agit d’une moyenne à pondération égale de ces 6 stations.

En hiver, il faut aussi tenir compte de l’enneigement moyen. Il se base sur  les stations du SLF Davos de Zermatt (1600  m), Montana (1600 m), Planachaux (1900 m) et  les Ruinettes (2200m). Il s’agit de  l’écart de l’épaisseur du manteau neigeux moyen par rapport à la norme sur plus de  30 ans.  Il s’agit d’une moyenne pour ces 4 stations pour le début,  le milieu et la fin du mois. Ce tableau montre que l’enneigement fut déficitaire de 18% en février 2015 en Valais, alors qu’il fut légèrement excédentaire de 4% en février 2014.

Résultats en bref

Contrairement aux autres mois de l’hiver 2014/15, février 2015 s’est avéré plus froid que la moyenne pluriannuelle 1981-2010. Le déficit thermique s’est ainsi élevé à 0.7°C pour  l’ensemble du Valais. Ce qui contraste nettement avec février 2014, caractérisé par un excès thermique de 1.8°C. Le froid s’est le plus manifesté durant la première décade de février 2015. Ce dernier mois s’est caractérisé par un ensoleillement certes légèrement déficitaire (-9%), mais moins qu’il y a un an (-28%). Il faut néanmoins relever que le soleil a brillé particulièrement généreusement  durant la seconde décade du mois, correspondant aux vacances scolaires des Genevois et à celles de Carnaval. Quant aux précipitations, elles se sont avérées nettement déficitaires. En effet, il n’a plu ou neigé qu’environ la moitié de la normale. Ce qui contraste nettement avec février 2014 lorsque le cumul de précipitations a atteint des valeurs proches du double de la moyenne pluriannuelle 1981-2010.

Si les conditions météorologiques se sont avérées plus favorables en février 2015 qu’en février 2014, il n’en va pas de même pour l’enneigement. En effet, sur l’ensemble du mois, les hauteurs de neige moyennes sur l’ensemble du Valais se sont avérées inférieures à la moyenne de 18% en février 2015, alors qu’elles furent légèrement supérieures à la moyenne en février 2014. L’enneigement déjà légèrement plus faible fin janvier 2015 qu’il y a un an et surtout les chutes de neige peu abondantes  durant ce mois de février (déficit de précipitations important) peuvent expliquer ce constat. A relever enfin que le déficit d’enneigement fut tout de même nettement moins prononcé qu’en décembre 2014 et que durant une grande partie de janvier 2015 (lorsque les hauteurs de neige n’ont guère atteint la moitié des hauteurs moyennes pluriannuelles). Ces conditions de neige précaires  ont eu donc pu avoir une influence négative en décembre 2014 et en janvier 2015 sur la fréquentation touristique, ce qui fut nettement  moins le cas en février 2015.

comments powered by Disqus