Comparaison de la météo entre juillet 2013 et juillet 2014

0
Tendances globales
Comparaison de la météo entre juillet 2013 et juillet 2014

Résultats en bref

Juillet  2014 ne nous laissera  guère le souvenir d’un mois estival, comme le montrent  les chiffres  du tableau.

Le manque d’ensoleillement a même souvent atteint des records. Le soleil a ainsi brillé  moins de 2/3 de la normale, plus précisément avec 39% de déficit. En outre,  les précipitations se sont révélées très nettement excédentaires (excès de 132%, soit plus du double  des précipitations qui  devraient normalement tomber en juillet). Là aussi, les précipitations abondantes ont atteint par endroits des records. Quant aux températures, elles furent plus basses que la moyenne 1981-2010 (écart thermique de -1.2°C). Là en revanche, il ne s’agit pas de record. Juillet 2011 fut par exemple plus frais que juillet 2014.

A part le seule période stable de plusieurs jours du 15 au 19 juillet, toutes les périodes du mois ont contribué à ce temps morose. Ce qui contraste nettement avec le beau mois estival de juillet 2013, caractérisé par de longues périodes ensoleillées, sèches et chaudes. En chiffres, juillet 2013  a eu un excès thermique de 1.5°C et un surplus d’ensoleillement de 12%.  En outre, les précipitations s’étaient révélées très légèrement déficitaires.

comments powered by Disqus