Social Media Benchmark: Indicateurs de performance clés (KPI) des organisations touristiques en Suisse et à l‘international

0
eTourisme et technologies
Social Media Benchmark: Indicateurs de performance clés (KPI) des organisations touristiques en Suisse et à l‘international

Le fameux blog touristique international Skift.com publiait récemment les enseignements tirés d’interviews réalisés avec des directeurs d’Office de tourisme nationaux (NTO). Comme le montre les deux extraits ci-dessous, l’utilisation des réseaux sociaux est de nos jours considérée comme un outil essentiel du marketing touristique (http://skift.com/2015/05/28/destination-marketing-ceos-on-the-power-of-social-media) :

Petra Hedorfer, Deutsche Zentrale für Tourismus : „We find that more and more travelers rely on information from non-traditional outlets such as bloggers and social media influencers. We are putting a heavy emphasis on working with these groups in order to reach consumers via blogs and social media channels.“

Enver Duminy, CEO Cape Town Tourism: „As Cape Town Tourism, a method we have found to be very effective is harnessing the age old power of word of mouth – we’ve created strong social media platforms to allow visitors to share their experiences, which are then read by a multitude of potential visitors; and we also use other social sharing platforms like TripAdvisor as listening tools.“

Lors du dernier World Travel & Tourism Council’s Global Summit en avril 2015 à Madrid, des voix reconnues se sont élevées pour affirmer que «Travel Brands That Don’t Understand Social Media Will Perish».

L’objectif de la présente analyse de l’Observatoire Valaisan du Tourisme (OVT) est donc de définir, en termes de médias sociaux, des indicateurs de performance clés (KPI) pour les organisations touristiques suisses en général et plus particulièrement pour les organisations valaisannes. D’autre part, il s’agit de comparer ces KPI avec la concurrence indigène et étrangère. Cette étude se base sur 280 organisations touristiques dont 160 suisses et 47 valaisannes. L’accent a été mis sur les 5 plateformes suivantes : Facebook, Twitter, Google+, Youtube et Instagram.

Nos analyses démontrent qu’en comparaisons internationales, les organisations suisses se caractérisent, sur toutes les plateformes considérées, par des communautés plus restreintes que leurs concurrents. Le ranking suivant de destinations internationales (top 3 avec la meilleure destination suisse selon le Social Media Dashboard de l’OVT /de-de/live-monitoring/soziale-netzwerke/soziale-netzwerke.aspx) illustre ce constat:

 

Stat

Notre analyse complète
comments powered by Disqus