Difficultés structurelles pour les stations de sports d’hiver

Les tendances en bref

0
Tendances globales
Difficultés structurelles pour les stations de sports d’hiver

Malgré un hiver prometteur en termes d’enneigement, les stations de sports d’hiver font face à des difficultés structurelles et doivent relever des défis au niveau du renouvellement de leur clientèle.

Les conditions météorologiques rigoureuses de cette saison hivernale pourraient nous le faire oublier, mais la tendance observée depuis de nombreuses années montre le raccourcissement des périodes d’enneigement et donc d’exploitation des domaines skiables. Les stations ne peuvent pas intervenir sur les aléas climatiques, mais il existe d’autres points de vulnérabilité sur lesquels il devient urgent que les opérateurs agissent. La fragilisation du secteur, et notamment les difficultés rencontrées par les stations de petite taille, a récemment été mise en lumière par le rapport annuel de la Cour des comptes. Sur la base de contrôles de gestion effectués auprès de 17 domaines skiables des Alpes françaises, cet organe de surveillance a constaté la prédominance de stratégies locales concurrentielles néfastes et plaide en faveur d’une politique solidaire.

Parmi les défis qui attendent le tourisme de montagne, le renouvellement de la clientèle apparaît comme l’un des plus importants à relever. Les jeunes sont peu attirés par la montagne, notamment en hiver. Ce sont les résultats d’une récente enquête réalisée par Atout France auprès d’un panel représentatif de 6000 jeunes issus de la génération des millénials (18-25 ans) originaires de 13 pays. Il est intéressant de constater que, parmi cette population, la préférence va à la fréquentation de la montagne en été ou du moins hors de la saison de ski. Du moment que les milléniaux se disent cinq fois plus attirés par un séjour en ville que par un séjour hivernal en montagne, la nécessité de diversifier les activités ainsi que celle de mettre en œuvre des stratégies touristiques multi-saisons ne fait plus aucun doute.

Et si un des moyens d’augmenter l’attractivité de la montagne en hiver et des sports de neige auprès des milléniaux consistait tout simplement à mieux valoriser les dimensions écologiques ? Plusieurs études ont en effet montré que les nouvelles générations ont une façon bien à elles de concevoir la relation entre le naturel et le high-tech. Ces classes d’âge se sentent pleinement concernées par de nouvelles façons de consommer de manière durable. Dès lors l’initiative label Flocon Vert, lancée par l’association Mountain Riders, saura peut-être séduire ces nouvelles générations.

comments powered by Disqus