Bilan de la saison d’hiver dans les massifs français, renouvellement de la clientèle

Tendances en bref

0
Tendances globales
Bilan de la saison d’hiver dans les massifs français, renouvellement de la clientèle

A l’heure du bilan de la saison d’hiver, nos voisins français s’estiment globalement satisfaits d’un hiver qui a notamment connu une hausse de fréquentation de la part de la clientèle internationale.

Les stations constatent en général une augmentation des comportements opportunistes et, par conséquent, une croissance des courts séjours et des réservations de dernière minute. Selon les chiffres agrégés émanant de divers observatoires et associations faîtières, les performances sectorielles sont les suivantes : taux d’occupation des stations +1,3% ; activité des domaines skiables +2% ; activité des sites nordiques +13% ; activité des écoles de ski +3% ; activité des magasins de sports des stations +9%. Toutefois, selon les dires mêmes des professionnels des domaines skiables, cette embellie ne doit pas nous faire oublier les problèmes de fond que sont l’érosion des jeunes, la perte de lits et le changement climatique.

Dans ce contexte, l’acquisition de nouvelles clientèles devient un enjeu stratégique majeur. Pour attirer au-delà des clientèles captives, la seule garantie de neige ne suffit plus. Le défi à relever est de taille et il concerne aussi bien les remontées mécaniques, les écoles de ski, les hébergeurs, les magasins de sports, les élus, ainsi que tous les autres acteurs du tourisme. Cibler les marchés internationaux émergents, et plus particulièrement la Chine, constituent une des stratégies privilégiées. A ce titre, il est intéressant de relever les propos d’Agnès Pannier-Runacher, directrice générale déléguée de la Compagnie des Alpes (CDA), qui dit que « Vue de Chine, la France n’est pas perçue comme un pays de montagne. Pour eux, Chamonix, c’est en Suisse ! ». La seconde stratégie consiste à freiner l’érosion des classes de neige qui demeurent le meilleur moyen de préparer et de sensibiliser, et ce dès leur plus jeune âge, les futurs skieurs potentiels. Les enfants étant bien entendu la clientèle de demain.

comments powered by Disqus