Les festivals se renouvellent

0
Pratiques et activités

Les organisateurs de festival usent de toutes sortes d’astuces pour offrir une expérience unique à leur clientèle. Se renouveler pour les festivals signifie aussi améliorer le confort des festivaliers, leur donner la parole, démultiplier les scènes dans des lieux insolites, tester les innovations technologiques pour une meilleure sécurité des hôtes ou encore pour appuyer une démarche de marketing.

Donner la parole aux festivaliers 

Demander aux festivaliers ce qui leur ferait plaisir, c’est une manière de partager les décisions, de ne pas les imposer par le haut, de mettre en place une gouvernance participative. Ainsi, dans un petit questionnaire en ligne, le NO LOGO  festival a posé deux questions à ses festivaliers pour organiser sa prochaine édition : « Quel usage faites-vous de votre téléphone quand vous venez au festival ? Et : « Seriez-vous intéressé par une nouvelle application et aimeriez-vous disposer d’une recharge pour votre smartphone » ? Poser la question aux hôtes plutôt que prendre une décision d’investissement au hasard, voilà la stratégie du NO LOGO festival qui profite, il est vrai, d’une communauté très réceptive, engagée et fidèle. Aux Etats-Unis, le Delaware’s Firefly Music Festival  a poussé cette logique jusqu’à l’extrême puisque les fans peuvent décider de chaque aspects de l’événement et voter sur tout : les installations artistiques, les points de restaurations et, bien sûr, les artistes. Cette approche marketing est controversée car céder le contrôle complet aux fans d’un festival mène à une sorte de nivellement où n’est promu que ce qui est le plus populaire. Or, de nombreux amateurs vont à un festival justement pour vivre une expérience nouvelle dont la surprise reste l’élément clé.

Firefly Music Festival

Source : Firefly Music Festival

Délocaliser son festival : la quête de lieux insolites

Une tendance forte est de délocaliser son festival dans des lieux insolites et de démultiplier les lieux de production des artistes, en milieu urbain, industriel ou en pleine nature. En Suisse, le festival Antigel à Genève en est l’archétype. En Valais, le Palp festival souhaite démocratiser l’accès aux cultures alternatives ; les artistes se produisent en altitude depuis les alpages des Alpes valaisannes jusque dans les profondeurs des caves qui s’égrènent dans les petites villes de la plaine du Rhône. Autres lieux insolites et improbables, des festivals de musique se déroulent en plein désert en Arizona, en Islande avec les volcans, la glace et les vapeurs d’eau chaude comme décor, dans l’aéroport désaffecté de Tempelhof à Berlin, ou, plus proche de chez nous, sur les pistes de ski de la station des Portes du Soleil.

Colours Of Ostrava

Source : Festival Colours of Ostrava organisé en Tchéquie sur un ancien site de mines et d’acier désaffecté.

Se servir de la technologie

Des sols connectés pour compter les visiteurs, une carte interactive tactile qui permet aux malvoyants de s’orienter dans les festivals, une application mobile pour lutter contre la revente frauduleuse de billets, les innovations technologiques font feu de tout bois afin d’assurer le confort des festivaliers. Le défi majeur reste cependant la sécurité. Aux Etats-Unis, les organisateurs de festival cherchent la parade après la tuerie de Las Vegas. Parmi cet inventaire à la Prévert, citons également Coca-Cola qui a mené récemment une initiative marketing ciblant les festivaliers en Roumanie. La multinationale a intégré des bracelets détachables sur ses bouteilles, dont certains permettent d'accéder gratuitement aux plus grands festivals du pays.

Creapills

Source : creapills

 

Dans un marché aussi florissant que les festivals (400 festivals en Suisse !), les géants s’introduisent bien sûr sur ce marché prometteur. Aux Etats-Unis, Google facilite la recherche d’événements à proximité. En effet, le nombre de recherches quotidiennes à propos d'activités et d'événements locaux se chiffre en millions. Fort de ce constat édifiant, Google a mis à jour l'application et le site mobile de son moteur de recherche aux États-Unis. Il est à présent plus facile pour les internautes de trouver les événements qui se tiennent à proximité, dont les concerts, les festivals et les rassemblements sportifs. L’agence de voyage en ligne Expedia s’est récemment mise à la vente de billets pour des événements sportifs, des concerts et du théâtre grâce à un partenariat avec TicketNetwork.

Offrir un camping tout confort

Les grands festivals proposent un camping standard, généralement gratuit ou alors à un prix très modeste, sur présentation d’un titre d’entrée. Aujourd’hui, La plupart de ces grands festivals européens  proposent également des offres de camping confort, un secteur en plein développement. Le Paleo festival de Nyon en Suisse a ouvert l’année dernière le Pal’Asse, un camping payant - certains parlent de camping de luxe - équipés de cabanons de toutes les couleurs avec matelas, eau chaude et toilettes réservées. Des entreprises, à l’exemple sleep-em-all, se sont mises sur ce marché afin d’équiper les festivals européens de leurs cabanons colorés. De son côté, Kartent propose des tentes en carton jetable après usage ! Le festival Roskilde au Danemark offre toute une gamme d’hébergements de plein air. L’offre basique est une simple tente montée avant l’arrivée des campeurs ou, pour garder un état d’esprit convivial, un logement de groupe regroupé autour d’une tente centrale. Le standing monte avec des offres d’hébergement de plein air sur le modèle de la tente lodge avec promesse d’une nuit silencieuse…

Roskilde Festival

Source : Roskilde festival

Se démarquer grâce à son engagement social

Bien sûr, chaque festival a son identité propre. Mais certain pousse le concept assez loin. La palme de l’originalité revient à un festival de Musique en Mayenne qui a été conçu  pour les spectateurs sourds et handicapés. L’innovation est technologique avec  une APP développée spécialement pour ce public mais le défi  ne relève pas simplement de la technologie, bien au contraire. Des traductions simultanées en langue des signes sont proposées sur scène ; les spectateurs sont installés au meilleur endroit, c’est-à-dire collé à la régie son, au milieu de la foule. Les astuces ne manquent pas.

Proposer une expérience gastronomique

L’expérience gastronomique dans les festivals est aujourd’hui reconnu comme une source de valeur ajoutée pour les visiteurs et une occasion d’augmenter les revenus : il s’exprime sous différentes formes – restaurants éphémères, boissons artisanales, points de dégustation – et s’arrime à de nombreuses tendances, comme par exemple  la santé, le vert, durable et éthique, l’ethnique ou le local, et bien d’autres encore.

Référence

Maïthé Levasseur. L’expérience gastronomique dans les festivals, Réseau veille tourisme Canada 8 mars 2018

Photo en titre: © Valais Wallis Promotion / François Perraudin

 

comments powered by Disqus