Engouement pour les activités de sport et nature

Dossiers d'été

0
Pratiques et activités

Ces dernières années, les activités de sport et de nature enregistrent une forte demande. Portrait de plusieurs d'entre elles particulièrement en vogue : l'agritourisme, l'itinérance à vélo et les sports en eaux vives.

 

L'agritourisme en Suisse

Agriculturevalaisch 6689 S

L’agritourisme semble connaître un véritable essor en Suisse romande, selon Chantal Favre, responsable de l’antenne romande d’Agritourisme Suisse. En 2017, Agritourisme Suisse comptait plus de 300 membres et a dénombré 31 500 nuitées l’année précédente. 80 % de la clientèle était helvétique. L’agence de location en ligne e-domizil, partenaire d’Agritourisme Suisse, propose un choix de plus de 130 maisons, chambres et appartements à louer pour passer des vacances à la ferme et découvrir les terroirs du pays. L’agence est aussi partenaire de Suisse Tourisme pour la location de chalets d’alpage, offre dont l’Office national du tourisme suisse a fait la promotion lors de sa campagne d’été 2017 sous le slogan « Retour à la nature ». Lire l'article

 

Mobilité douce et tourisme itinérant

Slow Tourisme

Faire du tourisme itinérant, c’est se déplacer, aller d’un village à l’autre, d’une vallée à l’autre, sur un ou des itinéraires bien balisés, en bénéficiant le soir, à l’étape, d’un hébergement confortable et d’un accueil adapté. En perpétuelle réinvention, le tourisme itinérant doux (à pied, à vélo, …) connaît un nouvel essor, un regain d’intérêt, notamment auprès des publics jeunes.

  • L’i-itinérance ou le mariage de l’itinérance et du digital

Une offre spécialisée (hébergements, cartographie des itinéraires, soutien logistique, séjours thématiques à pied, à vélo, en moto, en voiture, à cheval) se structure également en ligne. Celle-ci devient ainsi facilement identifiable pour le client qui peut réserver de façon très autonome et en toute mobilité les différentes composantes de son voyage. Des applications sur smartphone se développent et offre à l’internaute la possibilité d’organiser son itinéraire au long cours. Ainsi, des perspectives s’ouvrent, qu’une multiplicité de start-up du numérique cherchent aujourd’hui à investir en proposant des solutions permettant de faciliter la préparation du parcours touristique du candidat au voyage. Quelques exemples avec Mon tour en France, My trip tailor et outdooractive.

  • Le vélo à assistance électrique VAE, accélérateur d’itinérance à vélo

Comme le démontre les P’tites Routes du Soleil, un itinéraire cyclo-touristique « relax, loin des grands axes » optimisé pour l’itinérance en VAE, de la Haute-Savoie aux Alpes maritimes (890 km). La particularité de cet itinéraire est qu’il peut se parcourir à vélo électrique, grâce à un maillage fin de prestataires (hébergeurs, restaurateurs, loueurs, offices de tourisme) qui proposent des espaces sécurisés de recharge des batteries. Ce chemin vise également le plaisir plutôt que l’effort car on constate une désaffection pour les itinéraires trop durs, trop exigeants, ne laissant pas assez de place au bien-être individuel.

  • Accepter un développement touristique plus diffus

Du défi sportif au voyage introspectif, du raid aventure à la randonnée découverte, du court séjour au voyage au long cours, l’itinérance douce offre mille façons de voyager, autant d’atouts pour attirer des clientèles variées tout au long de l’année. Néanmoins, le développement d’une offre de qualité, s’il est facteur d’attractivité du territoire, n’est pas facile à mettre en œuvre. Oui, les retombées peuvent être au rendez-vous selon Christophe Révert (consultant, Versant Sud), mais aussi à condition d’accepter un modèle de développement touristique plus diffus que celui auquel nous a habitué le concept de station.

Lire l'article en intégralité

 

Offre sport & nature en Valais : les activités « en eaux vives »

Capture Aosta Totem

La pratique de « loisirs sportifs de nature » est devenue un phénomène de société. Souvent présentées par familles d’éléments naturels (terrestres, aériens et aquatiques), les activités proposées constituent une immense et mouvante mosaïque. Effets de mode ou pratiques qui s’implantent durablement, comme le trail, le mountainbike, l’escalade ou encore le freeride, les loisirs sportifs de nature  séduisent à la fois locaux et touristes.

Pour les touristes et les excursionnistes, ces loisirs sportifs de plein air (outdoor) constituent avant tout un mode de découverte de la région, une « expérience » que l’on souhaite partager avec sa « tribu » : groupe d’amis, famille, collègues de travail, etc. Les pratiquants d’aujourd’hui ne sont plus seulement des experts en quête du frisson de l’extrême – ce qualificatif a d’ailleurs disparu du vocabulaire des entreprises sports & nature - mais plutôt des « découvreurs ». Leur quête ? Explorer un territoire autrement et vivre des sensations nouvelles.

Trois entreprises valaisannes s’expriment sur la pratique et leur vision du métier. 

comments powered by Disqus