Rapport des nuitées hôtelières novembre 2018

0
Hébergement
  • En Suisse

Au cours du mois de novembre 2018, l’hôtellerie suisse a enregistré 2'015'344 nuitées ce qui signifie une progression de 2,13% avec la même période de l’an passé. La mise en perspective sur la moyenne des nuitées réalisées durant les mois de novembre depuis 2005, fait apparaître une hausse de 12,73%.

La répartition en fonction de la provenance des hôtes démontre une légère prédominance de la clientèle étrangère (53,28%) par rapport aux hôtes indigènes (46,72%). Cette segmentation est quasiment identique à celle connue l’année passée. Dans l’absolu, le décompte des nuitées étrangères se monte à 1'073'700 soit quelques 132'000 nuitées de plus que celles générées par les hôtes indigènes. Malgré tout, ce sont ces derniers qui, avec 2,86%, affichent une progression relative plus forte que les visiteurs étrangers (1,50%).

Lorsqu’on observe les performances par régions touristiques, il apparaît que le canton des Grisons se distingue en étant le seul à afficher une progression à deux chiffres (11,19%). Les autres régions qui présentent des embellies supérieures à cinq points sont l’Oberland Bernois (7,48%), la Région Fribourg (6,10%), Genève (5,64%) et Lucerne/Lac des Quatre Cantons (5,25%). A l’inverse, la Région Lémanique (-3,13%), la Région Bâloise (-7,45%) et surtout le Tessin (-9,18%) accusent des reculs de fréquentation hôtelière.

  • En Valais

Par rapport à l’année passée, le Valais progresse de 2,75% ce qui est très légèrement supérieur à la moyenne nationale. Basé sur un total de 106'401 nuitées, le volume est toutefois modeste. Principaux concurrents du Valais, les Grisons (11,19%) et l’Oberland Bernois (7,48%) réalisent de meilleures performances. Ce constat avait déjà été fait l’an dernier dans notre comparaison 2017 versus 2016. Cependant, contrairement à l’an passé et avec une progression de 1,06%, le canton du Valais ne figure plus parmi les rares régions qui enregistrent des performances négatives sur la moyenne 2005/2017.

La distinction entre les nuitées suisses et étrangères fait ressortir une situation totalement différente que celle décrite ci-dessus pour l’ensemble de la Suisse. Dans des volumes restant toutefois relativement faibles, soit 72'891 nuitées indigènes (68,51%) et 33'510 nuitées étrangères (31,49%), les nuitées indigènes ont constitué l’essentiel de la demande hôtelière en Valais. Tout comme l’an dernier, il est néanmoins intéressant de constater que, de façon relative, la progression est bien plus forte sur les nuitées étrangères (10,08%) que sur les nuitées suisses (-0,30%).

Parmi les marchés émetteurs ayant généré au moins 3'000 nuitées en Valais durant le mois de novembre 2018, nous relevons les progressions de l’Allemagne (12,53%), des USA (32,10%), du Royaume-Uni (4,28%) et de l’Italie (39,44%) ainsi que le recul de la France (-13,21%).

 

Retrouvez le rapport mensuel complet, l’historique ainsi que les performances de toutes les destinations valaisannes ici : https://data.tourobs.ch/Dashboard_Hotel/DashboardHotellerieNational

 

comments powered by Disqus