Bilan à mi-janvier & perspectives de fin de saison

Communiqué de presse des Remontées Mécaniques Valaisannes

0
Transports et infrastructures
  • Bilan à mi-janvier & perspectives de fin de saison

La période des fêtes de fin d’année s’est bien déroulée et les sociétés de remontées mécaniques valaisannes ont généralement réalisé un très bon début de saison. Même si les quantités de neige à disposition étaient limitées, les skieurs ont pu bénéficier de très belles conditions, grâce notamment à l’excellente préparation des pistes dans les stations et aux installations d’enneigement mécanique.


Lors de l’hiver 2017-18, alors que tout était réuni pour que les fêtes de fin d’année soient propices aux activités hivernales sur toutes les pistes du Canton, une météo capricieuse et l’arrivée de la tempête Eleanor avaient malheureusement terni le bilan de cette période clef pour nos sociétés membres.


Cet hiver, la météo s’est montrée nettement plus clémente. Au final, les résultats sont meilleurs que ceux de l’an dernier avec une augmentation de 6.1 % (Bas-Valais : 5.9% & Haut-Valais 6.4%) des journées skiées depuis le début de la saison et jusqu’au 15 janvier par rapport à la même période de l’an dernier. Ces chiffres sont très encourageants et permettent d’envisager la saison avec sérénité, d’autant plus que le niveau des réservations dans les stations est bon et que la neige est au rendezvous. Il faudra néanmoins de belles conditions en février et en mars, durant la haute saison, ainsi que durant les week-ends afin de pouvoir tirer un bilan positif en fin de saison. Selon leur évolution, les cours de l’Euro et de la Livre Sterling influenceront les résultats des remontées mécaniques de manière positive ou négative.

  • Le changement climatique et les remontées mécaniques

Durant ces dernières années, le manque de neige ainsi que des températures élevées à certains moments de la saison ont constitué un véritable challenge pour les stations de basse altitude ou celles ne disposant pas d’infrastructure d’enneigement mécanique. Cette problématique doit être mise en rapport avec le changement climatique et l’évolution attendue ces prochaines décennies. A quoi pouvons-nous nous attendre dans les années à venir, selon différentes études ?
Les scénarios climatiques montrent une augmentation des températures d’environ 2 degrés. Alors que les précipitations devraient augmenter en hiver, le nombre de jours de gel et de neige diminuera mais restera suffisant à plus de 1500 mètres d’altitude pour les activités de sport d’hiver.


Les conclusions de ces études sont rassurantes pour le canton du Valais dont l’altitude des stations constitue un réel avantage concurrentiel. En dessous de 1500 mètres d’altitude, les problèmes posés par le changement climatique peuvent être compensés par de bonnes infrastructures d’enneigement mécanique.


Aujourd’hui, près de 40% des pistes sont enneigées mécaniquement en Valais, ce qui reste insuffisant. Malheureusement, les périodes de gel sont toujours plus courtes et de nombreuses installations ne sont pas assez performantes pour produire suffisamment de neige durant ces périodes. Des mesures correctives sont ici nécessaires.
L’extension des réseaux d’enneigement mécanique coute cher, environ CHF 1 mio par kilomètre de piste.
Avec l’avantage concurrentiel et unique d’avoir des domaines skiables de haute altitude et en poursuivant les investissements, le Valais sera idéalement positionné dans les décennies à venir dans un contexte d’évolution climatique.

Wbb

https://www.bestofsnow.ch/fr/

comments powered by Disqus