Rapport des nuitées hôtelières février 2019

0
Hébergement
  • En Suisse

En février 2019, l’hôtellerie suisse a enregistré 3'109'503 nuitées. En comparaison avec l’an passé, le secteur accuse un recul de 2,65%. Dans un proportion moindre (-0,64%), une tendance baissière s’observe aussi lorsqu’on prend en compte la moyenne des nuitées réalisées durant les mois de février depuis 2005.

La répartition en fonction de la provenance des hôtes (suisses et étrangers) est très équilibrée. En effet, les nuitées générées par la clientèle indigène comptent pour 50,98% du total contre 49,02% pour les hôtes étrangers. Avec une baisse de 3,14%, c’est le tourisme indigène qui régresse plus fortement (-2,14% pour les visiteurs étranger). Parmi les marchés émetteurs ayant comptabilisé au moins 70'000 nuitées durant le mois de février 2019, seuls les USA (+13,33%) et le Royaume-Uni (+1,49%) affichent des taux de croissance positifs. A l’inverse, la Belgique (-15,95%), l’Allemagne (-10,65%), les Pays Bas (-2,62%) et la France (-0,38%) fléchissent.

L’analyse des performances par régions touristiques montre que seulement quatre des quatorze régions présentent des résultats positifs : Région Fribourg (+5,79%), Tessin (+3,59%), Genève (+2,16%), Région Zurichoise (+1,42%). A l’autre extrémité du classement se retrouvent le Valais (-5,53%), la Région Berne (-9,30%) et la Région Bâloise (-12.06%).

  • En Valais

Contrairement à l’excellente progression de 8,02% connue l’an passé, les performances du Valais fléchissent de 5,53% ce qui est un peu plus du double de la moyenne nationale. Il est intéressant de constater que l’analyse sur la longue période (depuis 2005) aboutit à un résultat quasiment identique (-5,63%). Principaux concurrents du Valais, les Grisons (-2,80%) et l’Oberland Bernois (-3,34%) réalisent également des performances en deçà de celles de l’an passé.

La distinction entre les nuitées suisses et étrangères laisse apparaître une situation assez différente que celle décrite ci-dessus pour l’ensemble de la Suisse. Avec 289'216 nuitées indigènes (56,54%) et 222'331 nuitées étrangères (43,46%), les nuitées indigènes ont constitué la majorité de la demande hôtelière en Valais. A l’instar de la situation constatée au niveau national, le recul est plus marqué sur les nuitées indigènes (-8,32%) que sur les nuitées étrangères (-1,62%).

Parmi les marchés émetteurs ayant réalisé au moins 15'000 nuitées en Valais durant le mois de février 2018, nous relevons encore les progressions des USA (+23,27%) et de la Belgique (+1,28%) ainsi que les reculs de l’Allemagne (-10,20%), des Pays Bas (-9,05%), de la France (-8,03%) et du Royaume-Uni (-4,70%).

Retrouvez le rapport mensuel complet, l’historique ainsi que les performances de toutes les destinations valaisannes ici   

comments powered by Disqus