Réseaux sociaux et utilisation de données dans les DMO suisses en 2018

0
eTourisme et technologies
Réseaux sociaux et utilisation de données dans les DMO suisses en 2018

En janvier-février de cette année, l’Institut de Tourisme (ITO) de la HES-SO Valais-Wallis a renouvelé sa désormais traditionnelle enquête en ligne auprès des organisations touristiques (OT) suisses pour la 5ième fois depuis 2015. Ainsi, la continuité de la démarche permet d’effectuer des comparaisons entre les différentes années et d'identifier les principales tendances. Outre le recours aux médias sociaux, la présente étude s'est également penchée sur l'utilisation des données dans les organisations touristiques suisses pour l’année de référence 2018. Le sondage a été effectué en ligne et 108 organisations y ont répondu.

 

Utilisation des médias sociaux

Facebook reste de loin la plate-forme de médias sociaux la plus utilisée dans les organisations touristiques suisses (97% des organisations interrogées). Vient ensuite Instagram (88 %), suivi de YouTube (63 %) et Twitter (51 %). L'intensité générale d'utilisation des médias sociaux est nettement plus élevée chez les grandes organisations touristiques que chez les petites et moyennes organisations.

Les médias sociaux sont principalement utilisés pour améliorer l'image de marque de la destination (93%) et l'engagement/interaction avec les clients potentiels (78%). En troisième lieu, il y a la génération de trafic pour les sites Web (46 %).

Ressources à disposition pour les médias sociaux

Malgré l'utilisation généralisée des médias sociaux et des canaux en ligne par les touristes, les ressources utilisées par les OT en 2018 semblent encore modestes, même si les ressources ont augmenté depuis 2014. En 2018, le budget moyen pour le marketing des moteurs de recherche (Google Ads etc.) était de CHF 24'800 (CHF 81'100 pour les grands TO), tandis que le budget pour les campagnes de médias sociaux (Facebook, Instagram etc.) était de CHF 19'630 (CHF 49'100 pour les grands TO). En 2018, 13,4 heures par semaine en moyenne ont été consacrées au réseautage social dans les OT, comparativement à 12,7 heures en 2017, 12,4 heures en 2016, 10 heures en 2015 et 9 heures en 2014.

Utilisation des données par les organisations touristiques

La majorité des OT suisses (79%) utilisent les adresses et les centres d'intérêt de l'inscription à la newsletter, plus de la moitié des OT suisses utilisent les données liées à des événements (62%) ainsi que les données d'utilisation du site web (69%). L'utilisation à des fins de marketing est la principale raison pour laquelle les OT suisses collectent des données (89%). La deuxième chose la plus importante est d'apprendre des données (81%). La valeur stratégique des données et des études de marché semble être moins importante pour le OT.

Le manque de ressources financières et humaines empêche les OT d'utiliser leurs données. Seule une minorité d'OT suisses (22%) a une stratégie de données et un peu plus de la moitié d'entre elles envisagent de faire quelque chose dans ce sens à l'avenir.

 

Etude utilisation des SoMe et data par les DMO suisses

 

Source image: © Today Testing

 

comments powered by Disqus