Rapport des nuitées hôtelières avril 2019 et synthèse de la saison d’hiver 2018-2019

0
Hébergement
  • En Suisse

En comptabilisant 2'653'498 nuitées au cours du mois d’avril 2019, l’hôtellerie suisse affiche une réjouissante progression de 2.98% par rapport à l’année dernière. L’embellie est d’autre part bien plus forte (+11,24%) lorsque la comparaison se base sur la moyenne calculée depuis l’année 2005.

Cette croissance doit davantage à la demande des visiteurs étrangers qui ont généré 1'500'248 nuitées. Ceci signifie une part de marché de 56,54% et une progression de 4,30% qui s’inscrit dans la continuité des 2,10% de croissance enregistrée l’an passé. En comptabilisant 1'153'250 nuitées, la demande indigène a légèrement progressé (+1,30%), ce qui contraste avec l’an dernier (-0,50%).

Alors que l’an passé, l’analyse des performances par régions touristiques faisait ressortir des situations contrastées entre les destinations urbaines réalisant de bons résultats et des fléchissements dans les régions alpines, les choses sont plus nuancées cette année. En effet, on constate une diversité parmi les cinq régions qui affichent les meilleurs résultats : Grisons (+11,24%) ; Tessin (+8,77%) ; Région Fribourg (+8,64%) ; Valais (+7,83%) et l’Oberland Bernois (+7,28%). A l’opposé, cinq régions accusent des reculs de fréquentation : Genève (-0,28%) ; la région Bâloise (-1,65%) ; la région Zurichoise (-2,41%) ; la Suisse Orientale (-6,14%) et Jura & Trois-Lacs (-6.15%).

Pour la saison d’hiver dans son ensemble (du 01.11.18 au 30.04.19), l’hôtellerie suisse a enregistré 16'692'641 nuitées soit une légère progression de 0,71% par rapport à la précédente saison d’hiver qui, nous le rappelons, s’était soldée par une croissance de 4,59%. Pour l’ensemble de l’hiver, les premiers rangs du classement par régions sont occupés par : Région Fribourg (+5,86%) ; Tessin (+4,13%) ; Oberland Bernois (+2,13%) ; Grisons (+1,85%) et Lucerne/Lac des Quatre Cantons (+1,71%).

  • En Valais

Par rapport à l’année passée, le Valais réalise une belle progression de 7,83% avec un total de 278'002 nuitées. Comme l’an passé, le Valais se situe entre ses deux principaux concurrents : Grisons (+11,24%) et l’Oberland Bernois (+7,28%). Il convient de souligner que, même lorsque l’on prend en compte la moyenne calculée depuis l’année 2005, une augmentation de 3,89% est constatée.

En terme de croissance, la distinction entre les nuitées suisses et étrangères révèle une situation encore plus fortement contrastée que celle décrite ci-dessus pour l’ensemble de la Suisse. Représentant un peu moins de la moitié (48,78%) des nuitées totales, la demande de la clientèle étrangère augmente de 16,16%. Les nuitées indigènes demeurent quant à elles quasiment stables (+0,94%).

Parmi les marchés émetteurs ayant réalisé au moins 10'000 nuitées en Valais durant le mois d’avril 2019, nous relevons les résultats de l’Allemagne (+58,08%), du Royaume-Uni (+21,83%), de la Belgique (-4,55%) et de la France (+0,25%).

Pour l’ensemble de la période d’hiver (du 01.11.18 au 30.04.19) l’hôtellerie valaisanne a enregistré 2'150'666 nuitées, soit une progression de 0,53% par rapport à l’hiver précédent. En prenant en compte la moyenne des saisons d’hiver calculée depuis 2005, on reste cependant sur un recul de 0,77%.

La clientèle suisse a généré 1'182'029 nuitées ce qui représente le 54,96% de la demande hivernale et une régression de 1,40%. Avec un volume inférieur d’environ 213'000 unités, les nuitées étrangères affichent néanmoins une progression de 2,98%.

Tout comme l’an passé nous relevons encore la croissance à deux chiffres du marché américain (+20,24%) qui enregistre plus de 75'000 nuitées. Ceci confirme la tendance constatée l’an dernier, lorsque les USA progressaient déjà de 12,16%.

 

Retrouvez le rapport mensuel complet, l’historique ainsi que les performances de toutes les destinations valaisannes ici : https://data.tourobs.ch/Dashboard_Hotel/DashboardHotellerie?canton=vs

comments powered by Disqus