L’accueil de l’innovation sur les territoires touristiques

Compte rendu de conférence

0
Gestion
L’accueil de l’innovation sur les territoires touristiques

Les 27 cerveaux de l’édition 2019 des Francophonies de l’Innovation Touristique ont cogité durant 3 jours sur les conditions cadres pour « l’accueil de l’innovation sur un territoire touristique ». Et si cela tenait dans une formule ?

 

Une cohorte de 27 experts français, belges, québécois et suisses s’est installée quelques jours à Montréal en juillet dernier à l’occasion des Francophonies de l’Innovation Touristique. Dans la continuité des travaux amorcés à Sierre en 2017 sur les facteurs de l’innovation, les réflexions ont été menées cette année autour des conditions cadres propices à  inciter/stimuler l’innovation touristique sur un territoire.

 

Les longues heures de remue-méninges et d’échanges ont conduit à une formule :

RC < PO x PV x PP = MI

Autrement dit, la mobilisation autour de l’innovation (MI) doit être plus forte que la résistance au changement (RC). La MI sur un territoire est conditionnée par 3 éléments majeurs : 1) la capacité du territoire à identifier ses propres problématiques et opportunités (PO), 2) sa capacité à se doter d’une posture et d’une vision en faveur de l’innovation (PV) ; et 3) sa volonté à effectuer un premier pas (PP), c’est-à-dire en acceptant de devenir un terrain d’expérimentation par exemple.

Décortiquons la formule :

1. (PO) Problématiques et opportunités

Dès le départ, le processus d’innovation doit s’accompagner d'un questionnement adéquat :

1. Poser le cadre et cerner son environnement économique et social: identifier les problématiques, attentes et potentialités

Quelles sont les problématiques de ma destination ? Quel est le potentiel de développement de mon territoire ? Quels sont mes objectifs en terme de développement économique ? L’innovation doit-elle répondre à mes besoins et/ou à ceux des acteurs de mon territoire ?

🤔 Pour éclaircir ces questions, il est recommandé d’effectuer desdiagnostics internes et externes dans le but d'identifier les besoins des parties prenantes avec des consultations, des entretiens et sondages par exemple.

 

2. Ne pas perdre de vue l’approche client : identifier les attentes et les besoins

La plupart du temps, le client est le cœur de la cible.

🤔 Pour faire en sorte que l’innovation réponde à un besoin réel des clients actuels et/ou potentiels, il est important d’identifier leurs comportements et attentes. Les enquêtes et les commentaires laissés en ligne sont des pistes pour alimenter l’analyse.

 

3. Analyser l’environnement avec de la veille et un benchmark

Le projet innovant existe-t-il déjà sur un autre territoire ? Pourrais-je profiter d’un retour d’expérience ? Ne vais-je pas réinventer la roue ?

🤔 Pour bien s’imprégner de l’environnement et éventuellement s’inspirer d’autres pratiques, il est nécessaire de développer son portefeuille de connaissances en s’informant par de la veille ou des études/benchmark (produits, services, concurrence, marché cible, etc.)

 

4. Entrer dans une démarche prospective : imaginer des scénarios

🤔 Imaginer le futur de sa destination, de l’activité touristique en fonction des bouleversements sociétaux par des scénarii de design fiction et des ateliers.

 

2. (PV) Posture et Vision

Yoga

1. Reconnaître son territoire comme territoire d’innovation

Le secteur privé est le plus souvent à l’initiative de l’innovation dans le tourisme. Selon les territoires, le degré d’implication et de proactivité pour l’accueil de l’innovation est variable. Trois postures sont identifiées :

  • Ceux que l’on pourrait qualifier d’« Opportunistes », qui saisissent une opportunité pour innover;
  • Les « Connecteurs-expérimentateurs » mettent en place différentes mesures pour stimuler l’innovation en animant le réseau d’entrepreneurs du territoire ou en accueillant positivement les expérimentations.
  • Pour les « Volontaires », l’innovation constitue un axe de développement économique. Une politique et des moyens sont mis en œuvre pour l’implantation d’entreprises et de projets innovants.

🤔 Comment identifier sa propre posture ? Évaluez l’état actuel des moyens mis en œuvre en faveur de l’innovation par un diagnostic. Les conférenciers ont réfléchi à un barème qui permettrait au territoire de placer lui-même le curseur sur son degré de progression. Exemple :

Curseur Innovation

2. Définir une vision pour le territoire

Quelle vision souhaitez-vous donner au développement touristique ? Cette vision est-elle transversale et intègre-t-elle celle d’autres acteurs ? Votre vision est-elle cohérente avec votre posture actuelle (Opportuniste, Connecteur, Volontaire) ou celle recherchée ?

🤔 Pour maximiser une large adhésion, la vision stratégique doit se faire collectivement, en cohérence avec les valeurs et l’identité du territoire.

 

3. Mise en œuvre d’un plan d’actions

Quel est mon plan d’actions ? Sur combien temps ? Avec quels résultats ? De quelles ressources ai-je besoin ?

🤔 Etablir un plan d’actions avec des objectifs précis et mesurables. Veiller à bien identifier les différents rôles et responsabilités dans le projet.

 

4. (PP) Premiers pas

1. Activation d’un modèle de management

🤔 Leadership et mobilisation en identifiant les porteurs de l’innovation, en mettant en place une structure collective en charge de la coordination de l’innovation (tiers de confiance), en identifiant les compétences à mobiliser (recruter si besoin).

 

2. Stimulation de l’écosystème territorial

🤔 Animer le territoire et donner une impulsion aux démarches innovantes en organisant des séminaires, des ateliers de co-création ou de co-idéation, l’accueil de missions. Introduire un tiers de confiance en contact permanent avec les destinations, les entreprises et les incubateurs.

 

3. Accompagnement/ conception

🤔 Structurer et consolider le projet en peaufinant le cahier des charges, avec du design thinking par exemple.

 

4. Expérimentation concrète

🤔 Accueil de résidence de projets innovants ou de start-up. Excubation de projets « matures » par une expérimentation sur le terrain ou incubation d’un projet naissant pour peaufiner le proof of concept et l’expérimentation.

 

En résumé, le développement de l’innovation touristique sur un territoire est conditionné par :
  • Un environnement stimulant avec un accès aux connaissances
  • Des rencontres
  • Une idée/ une vision souvent portée par des initiatives privées
  • La réceptivité et la proactivité des instances publiques à l’égard de l’innovation
  • L’expérimentation de solutions et processus innovants (pas que technologiques !) par les destinations touristiques
  • Un pas de côté… (« oui lançons-nous, essayons de faire autrement »)
  • L’indulgence, en s’autorisant d’échouer …et mieux recommencer à innover…

 

Lien vidéo de la conférence : https://www.facebook.com/MTlabTourisme/videos/2437216406338074/

comments powered by Disqus