Handicap et voyage

Tourisme accessible

0
Segments de clientèle
Handicap et voyage

Gaia Boeri, étudiante en tourisme à la HES-SO Valais-Wallis, nous livre ici un tour d’horizon du « tourisme accessible » en Suisse et ailleurs dans le monde. 

Prendre en compte la situation des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 1 milliard de personnes dans le monde sont considérées comme handicapées en 2019. L’industrie du tourisme se préoccupe de plus en plus de cette frange importante de la population mondiale. L’enjeu ? Proposer des voyages accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux personnes en situation de handicap. L’Organisation Mondiale du Tourisme est convaincue que cette accessibilité aux voyages pour tous devrait se retrouver en tête des préoccupations de tous les prestataires touristiques.

Du côté de la Communauté européenne, une nouvelle directive publiée en juillet 2018, l’European Package Travel Directive, stipule que toute entreprise qui vend des voyages à forfait a l’obligation de prendre en compte les besoins particuliers des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap. Cette réglementation européenne ne s’applique pas en Suisse. D’ailleurs, la Fédération Suisse du tourisme affirme que « la question de l’accessibilité à tous dans le tourisme continue à être négligée». C’est pourquoi elle a lancé un projet pilote en 2019 en partenariat avec l’Association suisse sans obstacle ainsi qu’avec nombre d’associations faîtières actives dans le secteur touristique helvétique. Le projet vise à mettre systématiquement à la disposition de la grande majorité des personnes concernées les informations dont elles ont besoin tout au long de la chaîne de prestations. A partir de 2020, « l’inititative sera déployée à plus grande échelle ».

Point de vue d’une personne en situation de handicap

Cory Lee, auteur du blog de voyage Curbfree, a été diagnostiqué à l'âge de deux ans d'une atrophie musculaire spinale. Selon Cory, voici les questions auxquelles les personnes en situation de handicap doivent répondre lorsqu’elles planifient un voyage :

  • Comment puis-je prendre l'avion en tant qu'utilisateur de fauteuil roulant ?
  • Quels sont les hôtels les plus accessibles ?
  • Quelles sont les plages qui disposent de fauteuils roulants de plage électriques ?
  • Comment puis-je recharger mon fauteuil roulant dans un pays étranger ?
  • A combien s’élève le surplus de budget nécessaire pour voyager en fauteuil roulant ?

Cory affirme que « les voyages avec un handicap sont quatre fois plus chers et qu’ils nécessitent plus de temps d'organisation et d'équipement ». Mais l’envie de voyager est la plus forte et, pour Cory, il est exclu de se priver de cette expérience car « le voyage est le meilleur des professeurs ».

La Suisse bien cotée sur le front des infrastructures et des aménagements pour personnes handicapées

Selon Lonely Planet, la Suisse est l'un des pays les plus accessibles pour les voyageurs ayant un handicap physique. Les trains et les bus sont équipés de monte-charges et de rampes d'embarquement et la plupart des hôtels sont accessibles aux personnes handicapées. De plus, Suisse Tourisme publie sur son site web une section entière pour Voyager avec un handicap, avec des conseils utiles sur les voyages en train, en voiture, les excursions possibles et une liste d’adresses utiles comme celles de Mobility international Suisse, « l’office spécialisé en voyages sans obstacles en Suisse ».

En Valais, l’organe de promotion de la destination Valais/Wallis Promotion propose quelques sentiers de randonnée accessibles aux personnes en fauteuil roulant afin que celles-ci puissent découvrir des paysages emblématiques du « Vieux Pays ». Des associations comme PluSport et Valais Family conseillent également les personnes handicapées afin qu’elles puissent pratiquer certains sports d’hiver.

Des initiatives partout dans le monde

Partout dans le monde, l'industrie du tourisme s'efforce de créer des environnements plus favorables et encourager ainsi le « tourisme accessible ». L'Australie a lancé en 2018 le prix "Excellent in Accessible Tourism" pour récompenser les organisations touristiques qui développent des produits et des services destinés aux personnes handicapées. En Europe du Nord, la chaîne d’hôtels Scandic, propose des scooters pour faciliter les promenades à ses clients qui connaissent des difficultés motrices. Dans les Rocheuses canadiennes, Canadian Rockies, un nouveau train de luxe adapté aux fauteuils roulants a été inauguré. Les personnes handicapées peuvent ainsi accéder à ce mythique paysage de montagne.

Le tourisme accessible ne concerne pas seulement les personnes handicapées. Avec une population de baby-boomers vieillissante, une frange de plus en plus importante de la population connaîtra des difficultés motrices. Remodeler le secteur pour le rendre le plus accessible possible constituera à n’en pas douter un défi majeur pour les prestataires touristiques.

 

Références

FST (2019) Nouvelle approche du tourisme accessible à tous. https://www.stv-fst.ch/fr/articles/104507/nouvelle-approche-du-tourisme-accessible-tous

Lonely Planet. (2019). Accessible travel in Switzerland. Retrieved December 2019, from

https://www.lonelyplanet.com/switzerland/travellers-with-disabilities

Tourismus, S. (2019). Guests With Special Needs. Retrieved December 2019, from https://www.myswitzerland.com/en-ch/planning/transport-accommodation/guests-with-special-needs/

TravAbility. (2018). Tourism Trends | TravAbility. Retrieved December 2019, from https://www.travability.travel/category/tourism-trends

Valais/Wallis Promotion. (2019). Wheelchair-accessible paths | Valais Switzerland. Retrieved December 2019, from https://www.valais.ch/en/activities/hiking/wheelchair-accessible-paths

Image en titre © Freepick

 

comments powered by Disqus